leral.net | S'informer en temps réel
Samedi 13 Novembre 2010

BLANCHIMENT D‘ARGENT : Madické Niang dans le collimateur de la Centif


L’actuel ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères intéresse la Cellule Nationale de Traitement des Informations Financières (Centif) pour un dossier de transaction immobilier avec des relents de blanchiment d’argent. Me Madické Niang, un avocat de profession qui a toujours officié avec allégresse dans les dossiers financiers, est apparu dans le focus de la Centif dans le cadre de la traçabilité d’une opération immobilière entre le banquier Ady Niang et le Defunt Kader Mbacké a révelé Nouvel horizon.



BLANCHIMENT D‘ARGENT : Madické Niang dans le collimateur de la Centif
Incontestablement, il apparaît que l’acquéreur véritable de l’immeuble vendu par le banquier est l’actuel ministre des Affaires Etrangères et non pas l’ancien directeur général de Dangote Sénégal qui aurait été plutôt un homme de paille qu’autre chose. L’immobilier est considéré comme le secteur où le blanchiment d’argent est très actif au Sénégal. De grosses transactions s’effectuent en effet avec des valises d’argent hors des circuits bancaires. Ce qui évidemment suscite la curiosité de la Centif quand de grosses sommes d’argent venant de ces transactions sont versées en banque.


rewmi
(Plus d'informations demain sur leral .net)




1.Posté par Famille de victime du naufrage du Joola le 14/11/2010 09:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et si le MS/JOOLA nous dévoilait ses secrets......

Madické Niang ancien ministre de la justice POURQUOI s'efforce-t-il à vouloir faire annuler la procédure judiciaire en France ??

Que cache ce drame ??? TROP DE ZONES D'OMBRES....

Le NAUFRAGE DU JOOLA survenu le 26 09 2002 - près de 2000 victimes - 13 nationalités - La plus grande catastrophe maritime civile mondiale - des victimes mortes dans d'atroces souffrances pour non assistance à personne en danger pour un drame qui était connu dès la toute première heure....

NAUFRAGE DU JOOLA,BEAUCOUP TROP DE ZONES D'OMBRES....

M° MADICKE NIANG, ancien avocat d’Hissène Habré, de Me Wade… les familles de victimes du Joola s’interrogent.

Ancien ministre de la justice, il met en place, en 2009, un POOL D’AVOCATS SENEGALAIS (sur les deniers publics) pour FAIRE PRESSION en France et FAIRE ANNULER LA PROCEDURE JUDICIAIRE ET LES MANDATS D’ARRETS.

Les familles de victimes du Joola, ATTENDENT VERITE ET JUSTICE APRES QUE LE SENEGAL EST CLASSE L'AFFAIRE.

LA PRODEDURE JUDICIAIRE EN FRANCE TOUJOURS D'ACTUALITE.

LES FAMILLES DE VICTIMES DE TOUTES NATIONALITES SONT DETERMINEES..

Nous avons le devoir de mémoire.

DIEU EST GRAND ET IL SAURA APPORTER VERITE ET JUSTICE

POUR EN SAVOIR plus, des images douloureuses au lendemain du drame et des témoignages qui en disent long :

DES TEMOIGNAGES QUI ACCUSENT LE POUVOIR SENEGALAIS

2.Posté par samba le 14/11/2010 15:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ATTENTIO N!

Il faut faire beaucoup attention à ces genres de publications qui font beaucoup de sensation ! Les accusations et poursuites judiciaires qui côtoient les divergences , les luttes et les ambitions politiques sont des faits très fréquents maintenant chex nous.

Nous devons toujours laisser la justice faire son travail jusqu'au bout et que l'accusé soit reconnu comme coupable par les magistrats. Un accusé peut bien ètre une victime.

Nous devons bien nous poser baucoup de questions en tant que jeunes africains bien éveillés et voulant prendre part , de près ou de loin, au développement du pays.

-Pourquoi les riches hommes d'affaire et leurs compagnies vendent les élites africaines à leurs peuples ? Ils sont les maîtres du marché mondial qu'ils régularisent et exploitent à leur guise au détriment des populations du tiers monde. Ils sont pourtant bien protégés par les pouvoirs politiques de leurs pays. Pourquoi chercheraient -ils parfois à corrompre nos élites pour accéder plus facilement à nos ressources ? car il faut bien le dire c'est un phénomène des dix dernières années et ça nous retarde. Les Occidentaux, pour trouver d'autres méthodes d'exploitation faciles avec leurs anciens serviteurs, les Africains, n'hésitent plus à nous détruire moralement par la corruption. Beaucoup de ces nouveaux riches du monde sont en fait de grands corrompus qui entretiennent des relations secrètes et solides avec les trafiquants de grogue latino-occidentaux. Bien que les gouvernements des pays riches combattent le trafic illicite par des moyens musclés, il n'en demeure pas moins qu'ils doivent aussi mener un autre combat qui est celui le mettre en place plus de projets intéressants de développement car quand on exploitent une place, il faut la protéger aussi. Ils doivent surtout nous aider à nous débarasser non seulement des norco-trafiquants, mais surtout de l'exploitation illégitime que nous subissons de leurs multinationaux avec nos ressources naturelles, c'est pas politiquement correctes . Si tous ces problèmes nous viennent de grandes nations «amis», nous devavons être très vigilantsdans nos rapports pour le développement.

Samba


Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site
Titre de votre page Titre de votre page