leral.net | S'informer en temps réel
Jeudi 13 Janvier 2011

CLIENTELE: Pourquoi Sénégal airlines peine à décoller


Si son père de président de la République retournait voir la première dame, pour lui dire que son fils Karim Wade ne travaille pas bien, sûr que ce dernier aurait du mal à lui en tenir rigueur. Ce, au regard de l’amateurisme marron au sein de Sénégal Airlines, la nouvelle compagnie aérienne qui peine à décoller. Cent commentaires sur les recrutements du top management de Sénégal airlines.



CLIENTELE: Pourquoi Sénégal airlines peine à décoller
On comprend maintenant pourquoi la nouvelle Compagnie aérienne Sénégal Airlines éprouve toutes les peines du monde à décoller. En effet, de sources sûres, la métastase cancéreuse de Sénégal airlines qui multiplie les faux bonds dans l’inauguration de sa flotte, est à situer dans le « mauvais recrutement du personnel dans le top management ». Déjà, le directeur général, avant d’atterrir dans notre pays, travaillait à Go air, une Compagnie charter.

La responsable marketing : une ex-employée d’Oréal, spécialisée dans les cosmétiques et la beauté

Mais c’est la responsable marketing de Sénégal Airlines qui inquiète tous les observateurs avertis, et pour cause. La dame en question travaillait auparavant à Oréal, une société spécialisée dans les cosmétiques et la beauté. Et comble de l’ironie, elle est amenée au sein de la nouvelle Compagnie par le directeur général, dans ses bagages. Commentaire d’un proche de Sénégal Airlines : « c’est tout le sens qu’il faut donner à la supercherie publicitaire de la nouvelle Compagnie, inspirée de la publicité de la marque Lancel, une structure qui vend des sacs à main. Car dans le cadre du marketing de Sénégal Airlines, on a arrosé les rues de la capitale avec des affiches publicitaires dans lesquelles une femme, un enfant, entre autres, portent des sacs, histoire de symboliser l’élégance de la femme africaine.

La responsable des ventes : une ex-employée du Service contrôle documentaire

Ce n’est pas tout, car la responsable des ventes est loin d’être mieux lotie que les agents susnommés, en terme de savoir-faire. Selon des sources concordantes, cette dernière, qui exerçait auparavant dans le Service contrôle documentaire, est accusée à tort ou à raison d’avoir été « recrutée » par le directeur commercial de Sénégal Airlines. « Ce dernier est venu avec la responsable des ventes dans ses bagages », confie un proche du dossier.

La patronne de la Drh, Anta Lô, sœur de la ministre Aminata Lô, est une ancienne employée de Philip Morris

À la Direction des Ressources humaines, la patronne des lieux suscite toutes sortes de commentaires. Anta Lô, dit-on, est la sœur de la ministre Aminata Lô et aurait été parachutée à ce poste plus que stratégique. Ce qui est sûr, c’est qu’elle n’a aucun bagage dans le domaine de l’aviation. De sources sûres, Anta Lô était une employée de la société Philip Morris. Ce qui signifie une forte dose politicienne.

Au Service commercial, Mame Yacine Agne, la fille d’Abdourahim Agne, ne connaissait le secteur aéronautique que de rêve

Hormis la directrice des Ressources humaines, une autre recrue défraie la chronique sur les lieux. Il s’agit de Mame Yacine Agne, fille de Abdourahim Agne. N’ayant aucun bagage en terme de savoir-faire aéronautique, cette dernière est recrutée au service commercial de Sénégal Airlines. Or, soutiennent nos sources, elle n’a jamais travaillé dans le secteur de l’aviation. Aussi, au sein du Personnel navigant composé d’hôtesses entre autres, ce sont des filles âgées entre 19 et 20 ans qui ont été recrutées. Or, ces dernières n’ont jamais travaillé dans une Compagnie. Pire, elles ont été privilégiées au détriment d’ex-agents de la défunte Air Sénégal international crédités de 5 à 6 ans d’expérience dans l’aviation.

Sans contrat, les pilotes fraîchement revenus de stages, prêts à décoller à bord d’autres vols

Au niveau des pilotes aussi, on rouspète. Certes, ils viennent de boucler un stage à Dubaï et sont rentrés au bercail avec leurs diplômes, mais les pilotes n’hésiteront pas à aller travailler dans d’autres compagnies, s’ils obtiennent des propositions plus alléchantes. Car, depuis leur retour au pays, Sénégal Airlines refuse de leur offrir un quelconque contrat. Résultat : « rien ne les lie à la Compagnie et ils sont dans leur droit de partir », commente une source digne de foi, qui ajoute que « certains commencent à nourrir de grandes appréhensions quant à leur avenir et soupçonnent les autorités de mauvaise foi. C’est pourquoi ils sauteront sur la première occasion qui s’offrira à eux ».

Les clients exigent et obtiennent le remboursement de leurs billets et autres compensations

D’habitude, c’est le Cabinet Innov’ qui procédait au recrutement du personnel. Mais selon nos sources, pour ce qui est de Sénégal Airlines, les autorités ont écarté ledit Cabinet, pour des raisons qui restent obscures. Au finish, on assiste aujourd’hui à un flop généralisé, en ce qui concerne la quasi totalité des compartiments de la nouvelle Compagnie. Et c’est fort de cet amateurisme marron que les responsables de Sénégal Airlines ont été contraints à rembourser les billets et autres compensations financières aux clients, qui devaient embarquer entre le 18 et le 25 janvier à bord des vols de Sénégal Airlines.



Mystère autour des fonds destinés au paiement des droits des ex-agents de la défunte Asi

Quid du sort réservé aux ex-travailleurs de la défunte Asi ? Ils broient toujours du noir car, en dépit du tintamarre fait sur la somme d’1 milliard 200 millions pour permettre le paiement de leurs droits, les anciens employés de la défunte Air Sénégal international n’ont pas jusqu’à présent perçu le plus petit centime. Conséquence : 300 pères de famille attendent toujours.

D.TH
L'As
b[
(plus d'informations demain sur leral .net)




1.Posté par zepekinio le 13/01/2011 15:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je ne volerai pa ak niom avant 1 an pour massurer ke les pilotes savent ce kil font

2.Posté par Gaye le 13/01/2011 16:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai rencontre Anta lo en entretien a Paris et je suis desole de vous decevoir mais elle n'etait pas simple employe de Philp Morris, Elle etait la RH Manager pour l'Afrique. Bien vrai qu'elle ne m'a pas recrute pour Philip Morris en 2008 je sais qu'elle avait un Bon poste la bas. En plus faut arreter de faire des amalgames car les RH ne sont pas les seuls a recruter dans une entreprise car avant ou Apres les RH tu dois passer des entretiens techniques. Donc je ne pense pas que le fait que cette entreprise ne fonctionne pas puisse etre impute a ces personnes mais plutot aux gens qui sont au top (Karim et le top management) qui sont une bamde d'incapables. Le jour ou l'entreprise demarrera ces activites et se trouve mal en point a cause d'une mauvaise gestion a ce moment on pourra imputer la faute aux personnes nommees dans cet article etant donne que leur decisions impactent la gestion de la compagnie.

3.Posté par joe le 13/01/2011 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Avec ton francais approximatif, il n'est pas etonnant que tu ne sois pas passé lors de ce fameux entretien. Quant aux competences d'un DRH, il me semble que c'est toi qui fait de l'amalgame. Même les etudiants de 1ere annee en management feraient mieux que toi. Ce qu'on veut aujourd'hui c'est le decollage de Air Senegal. Assez des politiciens et autres courtisans!

4.Posté par gqye le 13/01/2011 20:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je suis d'accord que mon francais est approximatif etant donne que je travaille exclusivement en anglais et par consequent dispose d'un ordinateur QWERTY donc sans accent et je m'en excuse mon pauvre. Mais si tu veux le decollage de cette entreprise mort nee va demander a karim wade et son DG italien mais pas au DRH responsable des ventes et autres. vous les senegalais vous aimez trop parler dans le vide vous etes comme les francais et c'est bien dommage. Par contre comme tu l'as l'air d'en savoir un peu plus que moi j'aimerai que vous me disiez quel est le role d'un DRH dans une entreprise ou fait appel a tes eleves de premiere annee de Mgmt (LOL moi qui croyais que le Mgt s'apprend en fin de cursus).
Pour ta gouverne je ne suis pas passe parce que j'ai refuse l'offre que l'on m'a faite.
Sans rancune

5.Posté par Mamie zaza le 13/01/2011 20:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

AHH le regime pourri de wade tout est politisé. vieux charognard.

6.Posté par maty le 13/01/2011 21:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est grave ce qu'il se passe au senegal .wade pere et fils sont en train de couler le pays , ces gens la vont laisse un tel bordel a leur depart ,il nous faudra du temps pour reparer !!!! quel dommage apres senghor diouf o est en train de regresser a grand pas .

7.Posté par Kiné le 13/01/2011 23:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le journalisme au senegal est unique en son genre. le role d'un journaliste n'est-il pas de raconter objectivement les faits, rien que les faits? ici, nos journalistes s'en foutent, se permettent de commenter et donner leur opinion plus que de raconter. rares sont ceux qui font leur travail comme il faut. ce qui est vraiment dommage.



8.Posté par demba diop le 13/01/2011 23:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quoi qu'on dise, un malade a besoin d'un médecin pour se soigner, donc le secteur aéronautique a besoin d'hommes et de femmes qui sont compétents en la matière. La politique y est entrée,Sénégal airlines ne vivra pas longtemps à défaut d' être un mort né

9.Posté par Client le 14/01/2011 00:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le gros du probléme reste à venir, car le montage pour la maintenance des avions n'est toujours pas encore au point, à parement et qui connait l'aéronautique sait de quoi je parle!!!
C'est l'obstacle majeur qui fait tombé nos cies mais pour le cas de airlines il faudra être très vigilant car ça risque d'être la porte pour toute arnaque( en toute légalité)!
on se pose encore la question à savoir ou est le Dash 300 et le Boieng 500 de la défunte ASI, j'espère que les Marocains ne ns ont pas encore roulé dans la farine avec seul 1millard200!
En tout cas ya trop de politique et surtout d'amateurisme dans ce montage!

10.Posté par cissé le 14/01/2011 08:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si nous avons clamé haut et fort , urbi et orbi que nous allons combattre karine meissa Wade et ses sbires c'est uniquement dans l'interet Supérieur de la Na Sénégalaise.Il est foncièrement incompétent et il n'y a pas pire danger qu'un ignorant qui s'y ignore.Il croit tout savoir alors qu'il ne sait rien.Son pére est tout aussi dangereux .C'est un démagogue , un marchand d'illusion.Le devoir de chaque Patriote est de combattre sans relache ce régime excécrable qui risque de faire du Sénégal la risée des Nations.Mm si vous notez quelques semblant de réussites d'ici peu le fondement en serait démagogique et ce serait seuleument en vue des élections.Il ne fait aucun doute que le pays est très mal barré et les successeurs de ces prédateurs auront du pain sur la planche.

11.Posté par azou le 14/01/2011 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet article n'est rien d'autre que de l'intoxication rien que de la mechanceté....travaillons. La mauritanie le Mali etc..ont leur propre compagnie pourquoi pa nous....je voyage bcp mais le Senegal est sur la bonne voie...

12.Posté par lissa le 14/01/2011 11:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

azou, on est d accord k nous avons besoin d une nouvelle compagnie mais il faut des formes. on a fait couler une compagnie qui s en sortait juste parce qu il ne financait pas leur magouille et qu ils ne pouvaient soutirer de l aregnt comme ils veulent. donc si on cree une autre, l ideal aurait ete de prendre parmi les anciens pour demarrer mais pas prendre de nouveaux car le transport aerien est metier. parmi les gens d asi, il y a beaucoup de competences.
comment pouvez vous expliquer qu ils decident de decoller le 18 janvier, les billets sont vendus, et a la derniere minute, on apprend k les vols sont annules et les billets rembourses. qui va avoir confiance a cette compagnie? personne. cette compagnie est morte.
au niveau de la tarification, on fait faire les tarif par une vieille dame qui etait a air senega sonatra et qui n a jamais fixe des tarifs, cela veut dire k ceux qui sont retenus a ces postes ne savent pas le faire. dans ce cas, pourquoi ne pas les licencier pour prendre les competent?

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site
Titre de votre page Titre de votre page