leral.net | S'informer en temps réel

CNRA-Manifestants : Halte aux attaques contre la Presse !

Après avoir menacé, le Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA) est donc passé à l’acte en coupant les signaux des télévisions Walf TV et SEN TV. Ce au motif d’une couverture partisane voire « irresponsable » des manifestations en cours dans notre pays depuis mercredi. On imagine que le pouvoir en place n’a pas dû apprécier les images en boucle de ces manifestations mais de là à ordonner de couper le signal d’organes d’information !


Rédigé par leral.net le Vendredi 5 Mars 2021 à 10:29 | | 0 commentaire(s)|

CNRA-Manifestants : Halte aux attaques contre la Presse !
On croyait la censure révolue dans notre système démocratique mais force est de constater — hélas — que cette pratique d’un autre âge subsiste toujours dans notre pays. Résolument attaché à la liberté d’information, « Le Témoin » condamne vigoureusement la coupure des signaux de Walf TV et SENTV et exige leur rétablissement immédiat.

En même temps, nous apportons toute notre solidarité à ces confrères face à l’arbitraire dont ils sont victimes. Leur mérite est d’autant plus grand qu’ils ont choisi d’informer les Sénégalais sur les événements en cours tandis que d’autres confrères ont opté pour l’omerta. Nous ne jugerons pas ces derniers mais trouvons scandaleux de censurer ceux qui l’ont été pour avoir fait leur travail à la grande satisfaction, apparemment, de nos compatriotes.

Par ailleurs, nous avons appris hier soir que les journaux « Le Soleil » et « L’Observateur» ainsi que la radio RFM ont été la cible d’attaques lâches qui ont occasionné des dégâts matériels. Là aussi, nous condamnons avec la dernière énergie ces attaques et exprimons notre solidarité aux journalistes de ces organes.

D’une manière générale, la presse traverse des jours difficiles ces jours-ci marqués par plusieurs coups qui lui sont portés. Ainsi, outre la censure et les attaques de locaux, l’Assemblée nationale a cru devoir interdire l’accès de l’Hémicycle aux journalistes lors de sa dernière plénière relative à l’affaire Sonko, tandis que le préfet de Dakar a fait gazer des reporters qui faisaient leur travail.

Nous estimons que la presse, à travers ses organisations — SYNPICS, CDEPS, CORED, Convention des Jeunes reporters — doit apporter la réplique appropriée face à toutes ces attaques dont elle est l’objet et nous tenons prêts à nous associer à toute initiative allant dans ce sens.
« Le Témoin »



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page