leral.net | S'informer en temps réel

Campagne électorale: Babacar Diagne menace les candidats, hommes de médias

Le président du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra). Babacar Diagne a demandé aux journalistes, animateurs, chroniqueurs qui ont décidé de participer à ces élections locales, de se retirer de leurs médias durant toute la campagne électorale.


Rédigé par leral.net le Mercredi 3 Novembre 2021 à 09:06 | | 6 commentaire(s)|

«Nous avons dit que tous les journalistes, animateurs, chroniqueurs qui sont candidats au poste de maire, président de conseil départemental ou conseiller municipal seront obligés de laisser tomber leur profession de journaliste et être des politiciens purs durant toute la campagne», a précisé l’ancien Directeur général de la Rts. Il s’exprimait ce mardi lors de la conférence de presse co animée par le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) et la maison de production Even Prod, productrice de la série à polémique ’’Infidèles’’.

«Toutes les chaînes qui ne respecteront pas cette directive, seront sanctionnées. Le Cnra va être ferme sur cette question.»

Toutefois, lit-on dans Actusen, les récalcitrants ne seront pas tolérés, d’après Babacar Diagne. «Toutes les chaînes qui ne respecteront pas cette directive, seront sanctionnées. Le Cnra va être ferme sur cette question. Plus de 99% des confrères que j’ai rencontrés, ont reconnu que non seulement le Cnra a raison, mais que les concernés auraient dû eux-mêmes prendre la décision de laisser tomber leurs émissions», a-t-il dit.

Prêt à brandir le bâton pour mettre de l’ordre dans ce secteur avant la campagne électorale, Babacar Diagne dira ceci : «certains s’obstinent encore, parce que j’en vois des gens qui continuent alors qu’ils sont candidats. Vous ne pouvez pas être candidat, être employé dans une chaîne et taper sur votre concurrent tous les jours. Il y a un problème d’équité, car votre adversaire n’a pas accès à la chaîne’’.

«Vous ne pouvez pas être candidat, être employé dans une chaîne et taper sur votre concurrent tous les jours». D’après Babacar Diagne, le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) se veut clair sur ce point. «Dès que les listes seront déposées et acceptées et que les concernés sont édifiés sur leur sort, ils seront obligés de laisser tomber leur travail. Il nous faudra faire preuve d’équilibre. Nous sommes des professionnels et nous devons nous respecter, mais aussi faire respecter notre métier», a-t-il conclu.

Ousmane Wade

Titre de votre page Titre de votre page