leral.net | S'informer en temps réel
Jeudi 18 Mars 2021

Candidat présumé au Jihad: Mamadou Diaou risque 5 ans de prison ferme


Hier, au premier jour des audiences de la Chambre criminelle de Dakar, l’avocat général a requis 5 ans de prison ferme contre Mamadou Diaou, qui aurait tenté de rallier les bastions de l’Etat islamique.



Candidat présumé au Jihad: Mamadou Diaou risque 5 ans de prison ferme
Comme l’avait annoncé en exclusivité "Libération", la Chambre criminelle de Dakar se penche depuis hier sur sept affaires liées au terrorisme. Mamadou Diaou a été le premier à faire face aux juges. Né le 9 juin 1998 à Saint-Brieuc en France, Mamadou Diaou est sous écrou depuis le 18 août 2016. Il avait été interpellé à l'aéroport alors qu'il descendait par vol SS990 de la compagnie Corsair, grâce à un signalement figurant sur la base de données de Sécuriport, qui le présentait comme un individu dangereux, désirant se rendre dans les zones jihadistes.

Devant la Chambre criminelle, Mamadou Diaou a tenté de nier les faits. Concernant les images à caractères jihadistes retrouvées sur son téléphone, il a assuré avoir simplement consulté des sites : « J’avais 18 ans et j’étais libre de voyager partout où je veux », a-t-il aussi répondu aux magistrats qui l’ont interpellé sur le fait qu’il voyage sans avertir ses parents. Mamadou Diaou qui assure n’avoir même pas appris le Coran, a plaidé la bonne foi. Son avocat pour sa part a demandé la clémence de la Chambre, indiquant que l’accusé était jeune au moment des faits.

« Ce sont des marionnettes qu’on utilise. Mamadou Diaou a eu la chance d’avoir été arrêté et d’être envoyé en prison. Sinon, il allait se faire tuer. J’espère qu’il a compris le message. Sinon, s’il sort, il pourrait retomber dans les mêmes travers », a indiqué l’avocat général, qui a requis une pleine de 5 ans de prison assortie d’une amende d’un million de FCfa, en plus de la confiscation du téléphone de l’accusé.






Libération online
La rédaction de leral.net



Titre de votre page Titre de votre page