Leral.net - S'informer en temps réel

Carte postale: Le CICES menacé de disparition totale à cause de...

Rédigé par leral.net le Mercredi 23 Janvier 2019 à 13:26 | | 0 commentaire(s)|

Carte postale: Le CICES menacé de disparition totale à cause de...
Le CICES : la Foire de Dakar a fermé ses portes il y a quelques jours au Centre International du Commerce Extérieur du Sénégal (CICES). Le complexe, que certains facétieux ont surnommé « Toblerone town » a été créé en 1974 par les architectes Jean-François Lamoureux et Jean-Louis Marin. Ils ont tenté d’y interpréter le concept de « parallélisme asymétrique » inventé par le Président Senghor. Surtout, ils y ont introduit un principe de « triangularisation ». Ainsi, le triangle équilatéral est-il le motif de base, à la fois itératif et fractal de toute la conception, du plan général aux bacs à fleurs, et jusque dans le logo de l’organisation. Pour les manifestations à caractère national qui s’y tenaient, ils décidèrent de créer autant de pavillons que de régions. On construisit donc cinq pavillons. Mais entre-temps une nouvelle région fut créé, celle de Louga, et il fallut bien, le jour de l'inauguration, trouver une solution ; le pavillon de la région de Saint-Louis fut donc provisoirement divisé en deux.

 

Mais depuis 1974, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts. Il n'est pas besoin de remonter très loin dans le temps, pour vérifier de visu la progression explosive de l’urbanisation dans la capitale.

Cette photo satellite nous montre le CICES, où s’est tenue la foire de Dakar il y a quelques semaines. En 2000, sur la photo de gauche, elle occupait encore une emprise de 120 ha. A présent, en 2019, celle-ci n’est plus que de 30 ha !

On peut craindre sa dispartition totale depuis l’inauguration en novembre 2018 d’un nouveau Centre des expositions à Diamniadio.






senegalmetis