leral.net | S'informer en temps réel

"Ce que j'aime dans la boxe, c'est surtout le côté éducatif"

A Keur of Champions, sur un des rings, on aperçoit une femme noire, mince, très solide, peu élancée et de taille moyenne, s’entraînant activement avec le triple champion du monde Souleymane Mbaye. Cette femme est juriste de profession, mais aussi une boxeuse très pointue. Elle, c'est Khadija Timéra. Très passionnée de boxe, elle nous livre les valeurs et aptitudes que crée cette discipline.


Rédigé par leral.net le Samedi 21 Septembre 2019 à 13:14 | | 0 commentaire(s)|

Khadija est juriste et boxeuse. "Entre la boxe et moi, c'est une longue histoire. Au début, pour une femme, c'était très mal vu par la communauté. je n'avais jamais osé sauter le pas. Par la suite, je me dit qu'il est temps de décider. Je voulais surtout pratiquer une discipline qui me passionne. Finalement, je me suis décidée, voilà. C'est un sport qui me plait beaucoup", a-t-dit.."

Selon elle, la boxe est un sport très complet, qui permet d'apprendre sur soi, de vaincre la peur, de se maîtriser et surtout, de gérer les émotions.

Pratiquer une telle disciple serait pour Khadija, comme une nécessité compte tenu de l'environnement juridique dans lequel elle évolue.

Khadija Timéra est sociétaire de l'équipe nationale de boxe depuis le mois de mai dernier. Elle a décroché une médaille d'or à Praia au Cap-Vert, aux championnats d'Afrique de la Zone II.
Elle est fière d'être une pensionnaire de l'équipe nationale de boxe et la Direction technique pour sa part ,est aussi consciente d'avoir, parmi ses éléments, une valeur sûre, sur qui elle peut compter pour relever les défis aux prochaines joutes, notamment aux JO de 2020 prévus à Tokyo .



Cliquez-ici pour regarder plus de videos