leral.net | S'informer en temps réel

Cité dans une affaire d’escroquerie : Le Dg d’Emittrans se lave à grande eau


Rédigé par leral.net le Jeudi 23 Juin 2022 à 11:10 | | 0 commentaire(s)|

Cité dans une affaire d’escroquerie : Le Dg d’Emittrans se lave à grande eau
Accusé d’escroquerie dans les médias par Tahirou Sarr, l’homme d'affaires Matar Diène, par ailleurs Directeur Général de la société Élite Managériale de l’immobilier, du transit et du transport (EMITTRANS), a fait face à la presse, pour éclairer la lanterne des Sénégalais sur ce dossier qui tourne autour de 30 milliards FCfa.

D'après "Rewmi", c’est dans un article paru dans le quotidien "Bes Bi" que Matar Diène, homme d’affaires, par ailleurs Directeur général de la société Elite Managériale de l’immobilier, du transit et du transport (Emittrans), a vu son nom être cité dans une affaire d’escroquerie tournant autour de 30 milliards FCfa.

Cette affaire d’escroquerie n’est rien d’autre que celle qui oppose Tahirou Sarr aux familles Guèye, Thiaw et Ndoye, qui feraient l’objet d’une expropriation foncière de la part de ce dernier depuis maintenant 5 ans. Une accusation qui, dans un premier temps, l’a « fait rire ». L’homme d’affaires, par ailleurs mandataire des familles victimes des agissements de Tahirou Sarr, de déclarer : « J’ai tenu à faire ce point de presse aujourd'hui, pour vous édifier par rapport à l’article paru dans le journal "Bes bi" n" 0164 du 17/06/2022 à la page 2, où on a cité mon nom, mentionnant que M. Tahirou Sarr a porté plainte contre ma personne en qualité d'Administrateur de la société EMITTRANS, pour une tentative d'extorsion de fonds et de dénonciation calomnieuse déposée sur la table du doyen des juges d'instruction du Tribunal de Grandes Instance de Dakar ».

D’après ce dernier, il s'agit de plaintes établies par son avocat, Me Bamba Cissé, à savoir les plaintes n° 17253 et n° 17254, toutes en date du 14/12/20, devant le procureur de la République pour lesquelles l'enquête a été confiée à la Sûreté urbaine et dont le PV a été envoyé devant le procureur de la République sous le n 19475 du 03/01/22. Cependant, pour le secret de l'instruction, « je ne peux me permettre de dévoiler certaines choses, mais je sais que M. Seydou Sarr dit Tahirou nous aurait escroqués et aussi aurait fait usage de faux, des faits propres à un escroc et un faussaire », a-t-il renseigné.

Pour autant, Matar Diene se veut clair : Si Tahirou Sarr dit qu’il a voulu l'extorquer et qu’il a fait une dénonciation calomnieuse en sa personne, c'est une contrevérité parce que la dénonciation calomnieuse, c'est le fait de dénoncer à une autorité hiérarchique ou à la justice, ou à la police. « M. Sarr a escroqué. J'ai porté plainte, il n'a qu'à aller déférer à la convocation du 2e cabinet pour s'innocenter, si les faits que je lui reproche ne sont pas avérés au lieu de faire le tour des médias pour se dédouaner », a-t-il lancé. De plus, il estime que ce dernier (Tahirou Sarr) ne peut pas ternir son image, « Je suis de Yoff et comment pourrais-je l'extorquer? Je crois qu'il veut juste faire du dilatoire. J'ai foi en notre justice et je crois que cette fois-ci, il ne pourra pas s'en sortir sans punition par la loi, que justice soit faite », a conclu Matar Diène.

Ndèye Fatou Kébé

Titre de votre page Titre de votre page