leral.net | S'informer en temps réel
Mercredi 11 Août 2010

Complot à la Présidence


Nous écrivions que le Président de la République, Me Abdoulaye Wade est le Chef d’Etat le plus trahi et le plus trompé dans le monde. Il est victime de ses plus proches collaborateurs, de ses hommes de confiance, de ses «fils».



Complot à la Présidence
Comme il a été mal informé sur le dossier des antirétroviraux qui concernait Abdou Latif Gueye alors Ambassadeur de la Fondation Afrique Aide Afrique (AAA). Comme il a été manipulé sur le dossier de Mme Awa Gueye Kébé ancien Ministre de la Femme dans une affaire de véhicules volés. N’est ce pas lui disait être trompé sur le dossier d’Idrissa Seck. En amont comme en aval, le Chef de l’Etat a été encore une fois de plus dangereusement trompé sur le dossier de l’ancien Directeur de l’Aser, Modibo Diop artisan de la victoire du Pds dans la Commune d’arrondissement de Fass, Guelle Tapée, Colobane.
Modio Diop a été une étoile montante au sein du parti présidentiel. Après sa participation remarquable aux élections Locales de 2009, «Boy Colobane» avait fini par gagner la sympathie des populations de Dakar. Au-delà de Dakar, c’est le Khalife Général des Mourides Feu Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké qui avait posé un acte qui avait fini par créer un sentiment de peur et de doute dans le camp ses adversaires.
En visite à Dakar pour poser la première pierre de la maison de Serigne Touba à la Cité Port, Serigne Bara avait rendu visite à Modibo Diop. En dehors de son représentant à Dakar, Mbackiou Faye, Modibo a été le seul responsable à avoir l’honneur de recevoir le Khalife Général chez lui, dans son salon, dans sa chambre.
Sur le plan politique, il tient ses «Mercredis bleus» dans le populeux quartier de Colobane. L’ex DG de l’Aser sera invité par des dakarois dans toutes les 19 Communes d’arrondissements de Dakar. Des militants de l’Opposition le rejoignent. Même le champion de lutte Balla Gaye 2 ne sera pas reste. Suffisant pour que ses adversaires concoctent un «plan A» de liquidation contre Modibo Diop.
L’autre fait qui a perturbé la quiétude des adversaires de «Boy Colobane», c’est l’audience que le Chef de l’Etat lui avait accordé à la veille de son dernier voyage en Chine. Il faisait de ceux invités par le Me Wade pour l’accompagner dans ce voyage.
Au retour de ce voyage, un scénario digne d’un film américain est monté par un responsable libéral de Dakar (P-D). L’ascension politique de Modibo compromet les chances de ce responsable libéral de Dakar au sein du Pds. Surtout dans la capitale…
Un Ministre du Gouvernement (S-S) est aussi dans le complot. D’ailleurs, il est le metteur en scène de ce scenario monté contre Modibo. La raison est simple. Lorsque «Boy Colobane» a été reçu par le Chef de l’Etat, il devait entrer dans le Gouvernement dés leur retour de Pékin. Ce Ministre qui a ses sources à la Présidence a été informé sur les intentions du Chef de l’Etat. Et sur 5 personnes interrogées, les 4 estimaient que Modibo allait être nommé à la place de ce Ministre.
La troisième personne qui complète la liste (B.Gaye) est le président du Conseil Régional d’une localité qui refuse de démissionner après avoir été nommé Ministre. Cet ex membre fondateur du PLS (d’Ousmane Ngom) est nommé Ministre Conseiler.
C’est lors de la semaine décisive que l’affaire de détournement à l’Aser a été soulevée. Quelques mois avant, le Journal «Sud Quotidien» avait sorti un article sur l’électrification rurale des villages financée par des Conventions. Ce document venait du Cabinet du Ministre de l’Energie. C’était de la pure manipulation qui a échoué. En dépit de cela, Wade était décidé à faire de Modibo un Ministre. Le Ministre qui pensait que «Boy Colobane» allait prendre sa place, en étroite collaboration avec ce responsable libéral de Dakar sous la complicité du Ministre Conseiller de Wade déclenche la grande offensive.
Lors d’un déplacement du Chef de l’Etat à Accra, ces derniers lui filent un faux Bulletin de Renseignement (BR). Dans ce document, l’auteur de ce «BR » fictif écrit que le Directeur de l’Aser détient des comptes dans des Banques étrangères. Il note également que Modibo Diop a acheté des villas en France et à Rabat. Ces comploteurs prennent Me Abdoulaye Wade en aparté pour le convaincre sur ces fausses informations contenues dans le «BR».
Le Conseiller des Ministres qui suit ce voyage du Président sera fatal pour Modibo Diop. Les deux Ministres viennent à la charge dans la salle des banquets allant jusqu’à demander le départ de Modibo. Avant la fin du Conseil des Ministres le limogeage de Modibo fera le tour de la ville. Le lendemain, les journaux proches de ce Ministre donnent les détails de ce Conseil des Ministres. Modibo Diop sera remplacé par Alioune Niang ancien Directeur de l’Aser.
LA PRESSE MANIPULEE PAR LE MINISTRE EN QUESTION
Depuis le départ de Modibo, la presse a fourni de fausses informations sur lui. Ces informations n’ont jamais été vérifiées auprès du concerné principal. Les journalistes se laissent manipulés par le Ministre qui pense que Modibo va le remplacer.
D’abord cette affaire de découvert n’est nullement un délit financier. C’est une pratique acceptable dans les règles de gestion d’une entreprise. Les Banques travaillent avec les Sociétés dans la transparence. En plus, une société crédible devant les Banques et en parfaite santé financière peut bénéficier de découvert.
Par ailleurs, cette histoire de 3 milliards FCfa est montée de toute pièce. La gestion de Modibo Diop est sans tâche. Contrairement à ce qui a été écrit, l’IGE contrôle tous les 05 ans la gestion des Sociétés suivie de la production d’un rapport remis au Chef de l’Etat. L’IGE a été à l’Aser avant même le départ de Modibo. Son rapport est toujours attendu. C’est une chose banale et normale. Par compte, l’IGF est une structure de contrôle de l’Etat qui peut venir à tout moment auditer une Société Nationale.
Comment un Cadre intellectuel de surcroit qui a travaillé dans les plus grandes sociétés françaises peut-il payer un chèque de 3 milliards dans son compte personnel. Cela n’a pas de sens. Pour berner l’opinion, les détracteurs de Modibo ont crée de l’amalgames et véhiculer des contrevérités dans cette affaire.
La presse est victime. Modibo n’a jamais été convoqué ou entendu par la Police. Il n’a jamais été entendu par le Doyen des Juges. La Brigade des Affaires Générales n’a pas reçu un dossier concernant Modibo. Son passeport n’a jamais été confisqué. Il n’a jamais été interdit de sortir du pays. Pourquoi c’est toujours la presse qui véhicule ces fausses informations. Les manipulateurs cherchent-ils à influencer le Président ?
LA BATAILLE POLITIQUE DE DAKAR COMME TRAME DE FOND
La bataille politique de Dakar est la trame de fond de cette bataille contre Modibo Diop. Le Président de la République était sur le point d’en faire un Ministre et le principal responsable de Dakar. Ce que Ndeye khady Gueye, Kader Sow, Doudou Wade et Léna Fall Diagne avaient compris en le soutenant.
En 2002, le même scénario a été monté contre Abdou Latif Gueye qui voulait être Maire de Dakar. On a confectionné un faux Bulletin de Renseignement puis l’envoyé en prison sur la base de fausses informations. A l’époque, sur le plan politique Latif Gueye dérangeait certains libéraux.
C’est le cas avec Awa Gueye Kébé trainait à la Dic pour une histoire de véhicules. Elle a passé presque trois jours dans les locaux de la police. Aujourd’hui, c’est le tour de Modibo. Selon de sources sures, ses adversaires font tout pour l’envoyer en prison. Ils ont fait croire à Wade que Modibo est milliardaire. Ce que Wade semble croire sans parler avec le principal concerné.
Modibo a effectué un travail important pour l’électrification des villages. A Touba, il a fait d’importantes réalisations. Il a fait passé le taux d’électrification est passé de 16% à 23%.
Il est évident que le Pds est dans une mauvaise posture sur le plan politique. Il l’est plus à Dakar avec cet acharnement dont Modibo est victime. Le Pds a tout à perdre dans cette affaire montée contre «Boy Colobane». Pire encore, les acteurs de ce complot ne valent rien devant Modibo sur le plan électoral. Wade sera la principale victime lui qui ambitionne de gagner Dakar en 2012.
Mais à défaut d’une fourniture correcte d’électricité, on crée des faits divers sur fuel ou sur Modibo Diop.

Bitimrew.net
(Plus d'informations demain sur leral .net)




1.Posté par Pape Diop le 11/08/2010 21:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dégage !!!!!!

2.Posté par ba le 11/08/2010 21:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est la chasse aux sorcieres

3.Posté par Aw le 12/08/2010 02:25 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Juska ou cé pds nou ménerons ils son dangereu cé grave mé qu il s entreboufe entr pds un jour viendra oo

4.Posté par El Hadj Sy le 12/08/2010 05:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On a l'habitude de dire que derriere tout grand homme, il y a une femme. On peut dire qu'au Senegal, derriere tout grand escroc, il y a un khalife ou un marabout. Remarquez que tous ces hommes s'adossent toujours sur tel ou tel khalife pour reclamer un soi-diant droit ou chercher a justifier des privileges/biens mal acquis. Modibo Diop crient a la jalousie de certains pour sa proximité avec Serigne Bara. Hier, Cheikh Amar de TSE nous parlait d'une certaine confiance acquise au niveau de serigne Saliou. Ce qui justifierait ses richesses. Le khalife/marabout est devenu le pilier d'une certaine mafia. quand on est dechu de ses fonctions ou tout simplement pietiné, on court rendre compte et se plaindre chez son khalife/marabout. Pour rehausser sa cote de popularité, on evoque le sejour du khalife/marabout dans son salon ou sa chambre a coucher. Mieux, on evoque avoir fait quelque chose pour ou dans la ville "sainte" . Utiliser sa proximité avec le khalife/marabout est devenu un moyen de marchandage certain pour acceder a certains privileges.

5.Posté par Deug le 12/08/2010 12:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au Sénégal, un ministre gagne entre 2.5 et 5 millions; un DG d'une société nationale, d'une agence entre 2 et 5 millions. Paradoxalement, la majorité de ces personnes deviennent hyper riches au bout de quelques mois avec des villas coutant des centaines de millions, des parcs automobiles chez eux, des queues à n'en plus finir aux bureaux et chez eux pour des sollicitations. ET LE SENEGALAIS TROUVE çA NORMAL.
J'en connais un PM qui avait comme premier logement en 2004 un appartement en location vente à Fenetre Mermoz. Un DC du PR qui a eu son premier logement en 2002; un Ministre d'Etat auprès du PR ( et Président d'un conseil régional) qui allait etre expulsé par une société immobilière pour des impayés de 4 millions........
L'enquete du journal Weekend m'a sidéré.
Quand à Modibo, je ne l'accuse pas mais je peux constater qu'il gaspillait beaucoup d'argent et était devenu un demi Dieu à Colobane.
Au fait, depuis son limogeage, il n'organise plus de mercredi bleu au grand bonheur de ses voisins qu'il tympanisait.
Ou est cette presse qui le vendait ? Silence radio ! Y a plus de la PUB de l'ASER

6.Posté par Fabrice le 12/08/2010 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

THE SAME

7.Posté par deugg le 12/08/2010 14:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bitimrew est un site de propagande au profit d'un clan de voleurs et de vautours.

8.Posté par so le 12/08/2010 18:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui est sure c'est que nous les Senegalais on avait voté pour Wade et seul Wade dispose du pouvoir de nomination.
Maintenant s'il est aussi facilement manipulable on doit vraiment s'inquiéter.
Maintenant il est impossible que de Grands bandits ne complotent pas les uns contre les autres car c'est la régle dans le cercle de la MAFIA.
OBAMA est resté des jours et des jours avant de confectionner ses proches collaborateurs et les Ministres.
Par contre au PDS meme les voleurs peuvent etre promis Ministre d'état et je crois AWA NDIAYE PARDON AWA KOUDOU 35000 ne me démentira pas.
On a vu ce que Wade a dit à TIKEN DIA sur OUSMANE NGOM.
En vérité nous sommes devant un pouvoir irresponsable vraiment irresponsable dont les membres ne se préoccupent de l'argent qu'il continuent de voler TOUJOURS VOLER BEQUCOUP VOLER ET ENCORE VOLER.
Il faut que le peuple se liguent pour chasser ces liberaux qui sont trop LIBERAL AVEC L'ARGENT DU CONTRIBUABLE ET CETTE LIBERTE IL FAUT L'ARRETER

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site
Titre de votre page Titre de votre page