leral.net | S'informer en temps réel

Concession de l'eau au Sénégal: Corruption et magouille pour imposer Suez

Si le forcing de Suez passait, ce dossier atterrirait un jour devant les tribunaux. Nous avons interrogé des membres de la Commission d’attribution de la concession de l’eau, c’est ainsi que nous avons appris que la SDE a présenté la meilleure offre. Mais le problème c’est qu’une promesse ferme a été faite par les autorités sénégalaises à l’entreprise française Suez citée dans plusieurs cas de fraude aussi bien en France que dans d’autres pays de l’Union européenne.


Rédigé par leral.net le Jeudi 1 Novembre 2018 à 09:18 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Rien ne peut expliquer l’attribution provisoire de la concession à Suez qui n’a pas été le moins-disant dans cette affaire. Lorsque l’appel d’offres a été lancé, la SDE a rempli toutes les conditions techniques et financières. L’unique chose qui pouvait départir les deux entreprises c’était le coût du mètre cube. Et là, la SDE a été moins-disant. La décision prise par le Gouvernement d’attribuer la concession à Suez a été attaquée par la SDE et Veolia qui ont déposé chacune un recours, la décision sera donnée le vendredi prochaine. Pour porter leur choix sur les français, les autorités sont allées jusqu’à la Direction centrale des marchés publics pour lui tordre le bras. Et pourtant, la Sde est moins disant à hauteur de 50 milliards sur les 15 ans que durera la concession. Toutes les formes de magouilles ont été utilisées pour trancher en faveur de la société française Suez lorsque les gens ont remarqué que le dossier était favorable à la SDE. D’ailleurs, l’un des Directeurs Généraux de Suez a démarché un employé de la SDE lors d’une rencontre hors du pays.

Ce membre du Top management du Suez l’avait informé, bien avant la publication des résultats que Suez allait être choisie par les autorités sénégalaises. «Viens travailler avec nous (Suez), car nous allons gagner ce marché » a confié ce patron à Suez. Et pourtant, depuis le mois de Juin et Juillet, on annonçait la victoire de la SDE qui a battu tous ses concurrents. D’ailleurs, nous avons appris qu’il y a un audio dans lequel le Ministre de l’Hydraulique Mansour Faye déclare que c’est la SDE qui a gagné. «DakarTimes » promet de révéler le contenu de cet audio qui risque de couler tout le Ministère que dirige le frère de la première Dame Maire de Saint Louis. Il faut retenir dès à présent que dans ce dossier, la présidence et la primature soutiennent la société française Suez. Et les représentants de la Présidence et de la Primature ne démentiront avoir reçu des instructions de tout faire pour que Suez passe.

Les offres techniques et financières de SDE sont meilleures que celles de Suez que la SDE avait encore battu au Congo dans un appel d'offres de la Banque mondiale. L’expertise de la SDE est encore prouvée par les marchés que cette société a gagné en Arabie Saoudite. La vérité c’est que la concession était promise à SUEZ avant le lancement des appels d’offres. Dans ce dossier ce sont les intérêts français qui se cachent derrière. Car, d’une source crédible, nous avons appris que l'Agence de Française de Développement (AFD) parraine SUEZ pour deux raisons : parce qu’elle est française et parce qu’aussi la SDE ne fait pas travailler les entreprises françaises. Il nous plait aussi de révéler que la filiale de Suez Engie a gagné le marché d’électrification de la ligne du Train Régional Express (TRE). Enfin retenez vos souffles, c’est encore Suez qui a gagné le marché «Keur Momar 3», par l'entremise de sa filiale Degremont.
DAKARTIMES