leral.net | S'informer en temps réel

De grandes manifestations pacifiques annoncées : Y en a marre exige un traitement judiciaire équitable

« Le mouvement Y en a marre a annoncé, ce jeudi soir, de grandes manifestations pacifiques pour dénoncer le fonctionnement de la justice. Les activistes l’ont fait savoir lors d’une conférence au cours de laquelle ils ont parlé de la liberté provisoire accordée à Simon et le maintien de Kilifeu dans les liens de la détention.


Rédigé par leral.net le Vendredi 19 Novembre 2021 à 09:12 | | 0 commentaire(s)|

De grandes manifestations pacifiques annoncées : Y en a marre exige un traitement judiciaire équitable
"Nous allons vers de grandes manifestations sous le slogan "Yonn migui diengue". Il s’agit de grandes manifestations sur la problématique de notre justice. Ça peut être des marches, de grosses mobilisations pacifiques, etc", a expliqué Aliou Sané, Coordonnateur de Y en a marre.

Parlant justement de l’affaire de ses camarades poursuivis, entre autres délits, pour faux dans un document administratif, complicité de corruption, complicité de tentative de faux et complicité de trafic de migrants, il a dénoncé le fait que les juges n’ont pas aussi accordé la liberté provisoire à Kilifeu.

"A l’instar de Simon, Kilifeu présente toutes les garanties de représentation en justice. Pourquoi le juge a rejeté sa demande de mise en liberté provisoire ?", s’interroge-t-il. Et Aliou Sané d’asséner: " Kilifeu reste otage de la justice manipulée par la politique. Il a des opinions qui dérangent. Vous avez vu l’affaire des députés cités dans l’affaire de trafic de passeports diplomatiques. Malgré le fait que leur immunité parlementaire ait été levée, on constate tous la lenteur qu’il y,a dans sur cette affaire".

Par ailleurs, le mouvement Y en a marre a également dénoncé le fait que les choses ne bougent pas dans l’affaire de la plainte de Kilifeu à la brigade de la cybercriminalité contre les diffuseurs de sa vidéo. "Il a été extrait une fois pour confirmer sa plainte. Depuis, rien ne bouge. Ce n’est pas sérieux et les Sénégalais ne sont pas contents de leur justice", a encore dit Aliou Sané.






Emedia


Titre de votre page Titre de votre page