leral.net | S'informer en temps réel

Décès de Me Alioune Badara Cissé: SLBC déplore l’inélégance de la lettre de condoléances de la FSBB, adressée à son SG

L’ex-président de la Fédération sénégalaise de basket, Baba Tandian a déploré la manque d’élégance de son successeur, Me Babacar Ndiaye. Ce dernier, suite au décès de Me Alioune Badara Cissé, a adressé sa lettre de condoléances, datée du 28 Septembre 2021, au Sécrétaire général de Saint-Louis Basket Club. En sa qualité de président de ce club, il trouve l’acte de Me Ndiaye, ridicule.


Rédigé par leral.net le Mardi 7 Septembre 2021 à 19:25 | | 0 commentaire(s)|

Décès de Me Alioune Badara Cissé: SLBC déplore l’inélégance de la lettre de condoléances de la FSBB, adressée à son SG
Le président de SLBC, Baba Tandian est très attristé par le comportement de son successeur à la tête de la Fédération sénégalaise de Basket, Me Babacar Ndiaye. Etant la personne morale de ce club, il estime que rien n’empêche que cette lettre de condoléance à Me Alioune Badara Cissé, lui soit adressée. Ne serait-ce, que pour des raisons d’élégance.

D’après Tandian, le Basket doit être pacifié pour l'epargner d'une telle animosité aveugle. « Je leur réclame un peu de grandeur. Me Ndiaye et M. Niang n’ont fait preuve d’aucune élégance. Un Club, c'est une institution. Ce n'est pas une personne. Et si Babacar Ndiaye ne le sait pas, c'est parce qu'il ne mérite pas sa place de Président. Chaque jour qui passe, il nous montre sa limite intellectuelle. Et c'est dommage », a fustigé le président de Saint-Louis Basket Club, Baba Tandian.

Ladite lettre contestée a été adressée au Secrétaire Général du Saint-Louis Basket club, Mansour Diagne. N’empêche, le club et son président apprécient la teneur de la lettre. Mais, précisent-ils, elle devait être adressée au président du SLBC ou à la présidence du club.

« La personne qui représente la hiérarchie du club est le président Baba Tandian. Tout le monde sait que le courant ne passe pas bien entre le président de SLBC et le président de la FSBB, Me Babacar Ndiaye. Mais là, il s'agit dans ce contexte d’un acte administratif. Il n’y a rien de grave d’adresser une lettre de condoléances à Baba Tandian », regrette-t-on.

Au contraire, Saint-Louis Basket Club considère que le respect des principes protocolaires montrerait encore un acte de grandeur. Malheureusement, Me Ndiaye s’y est mal pris pour jouer l’indifférence.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page