leral.net | S'informer en temps réel

Défécation en plein air: La « bonne odeur » des chiffres du ministre de l’Eau et de l’Assainissement

Le ministre de l’Eau et de l’Assainissement (Mea), Serigne Mbaye Thiam, a annoncé vendredi, un recul de 11 points de la défécation en plein air, entre 2005 et 2020. Le ministre, qui présidait la célébration de la Journée mondiale des toilettes à la sphère ministérielle Habib Thiam, a, en effet, indiqué que le taux était passé, pour la période sous revue, de 36,1% à 25,1%.


Rédigé par leral.net le Samedi 20 Novembre 2021 à 15:52 | | 0 commentaire(s)|

Défécation en plein air: La « bonne odeur » des chiffres du ministre de l’Eau et de l’Assainissement
Des performances que M. Thiam a mises à l’actif des campagnes de sensibilisation pour un changement de comportement, mises en œuvre par l’Etat, notamment «l’approche assainissement pilotée par les communautés, communément appelée Atpc», lancée depuis 2009 dans plus de 1500 villages.

Des données contrastant, au constat, avec les notes présentées lors de l’édition 2020. Le Secrétaire général du ministère que dirige Serigne Mbaye Thiam avait, en effet, fait état d’une hausse de 3.2% pour une période plus courte, mais incluse dans la temporalité évoquée par son ministre de tutelle.

«La défécation en plein air a connu une augmentation de 3.2 points avec un taux qui est passé de 26.5% en 2015 à 29.7% en 2017», avait rapporté Thierno Ahmed Baba Ly. Qu’à cela ne tienne, le Mea a dégagé des perspectives enchanteresses en la matière.

«Un montant de 600 millions de FCfa du Bci 2021 a permis la réalisation, en cours, de 1250 latrines familiales dans les régions de Kolda, Sédhiou et Louga et 40 édicules publics dans les régions de Thiès, Diourbel et Kaolack», a-t-il rappelé, assurant que ce montant sera de 800 millions francs Cfa pour 2022 ; ce qui, selon lui, va contribuer, de manière significative, à l’arrêt de la défécation à l’air libre et àl’amélioration de l’accès à un assainissement adéquat en milieu rural.

S’agissant de l’assainissement rural, M. Thiam a salué les initiatives mises en place par l’Etat, aidé en cela par les partenaires, pour appuyer les ménages les plus vulnérables.

«Ceci a permis d’améliorer les performances du sous-secteur, notamment avec le taux d’accès à l’assainissement rural qui est passé de 26,2% en 2005 à 50,7% en 2020, soit presque un doublement», a noté le ministre, indiquant qu’en milieu urbain le taux était passé de 56,7% à 74%, sur la même période.

«Toutes ces initiatives du gouvernement du Sénégal sont adossées au Pse, notamment à son axe 2. Elles entrent également en droite ligne des Odd, notamment l’Odd 6.2 qui vise à assurer l’accès de tous, dans des conditions équitables, à des services d’assainissement adéquats et mettre fin à la défécation à l’air libre», a-t-il relevé.

Le thème de cette édition est «Qui se soucie des toilettes ?». Des panels sur différents sujets, une présentation de startups et une visite des stands d’exposition ont été de l’agenda de la célébration de cette année.





Le Quotidien


Titre de votre page Titre de votre page