leral.net | S'informer en temps réel
Vendredi 11 Septembre 2009

Détournement d’un milliard 600 millions à l’ARTP, le Directeur général limogé


Le directeur Général de l’ARTP, Daniel Goumbalo Seck est défenestré. Son limogeage fait suite à un détournement de plus d’un milliard relevé par l’Inspection Générale D’Etat (IGE) qui ordonne en même temps des poursuites judiciaires. Daniel Goumalo Seck a été remplacé à ce poste par Ndongo Diao qui est un cadre de la Radio Télévision Sénégalaise (RTS).



Détournement d’un milliard 600 millions à l’ARTP, le Directeur général limogé
Le directeur général de l'ARTP, Daniel Goumalo Seck
e directeur général de l’Agence de Régulation et des télécommunications et des Postes (ARTP), Daniel Goumbalo Seck a été remercié. La décision a été prise par le conseil de surveillance lors de sa réunion de ce jeudi 10 septembre. Ce limogeage serait lié à une guerre larvée qui l’opposait au conseiller spécial du chef de l’Etat chargé des TIC, Ousmane Sy. Le remerciement de Daniel Goumbalo Seck est intervenu le jour où la presse a rendu compte d’un détournement d’un million six cent millions de nos francs à l’ARTP.

L’Agence de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP) perd son directeur général, Daniel Goumbalo Seck. Il a été épinglé par l’Inspection Générale de l’Etat (IGE) pour le détournement d’une somme d’un milliard 600 millions. Le Directeur Général de l’ARTP, Daniel Goumbalo Seck, l’Agence Nationale pour l’Organisation de la Conférence Islamique (ANOCI) et les administrateurs ont été, selon le magazine «La Gazette» qui a donné l’information cités dans ce détournement.

Un autre scandale a, encore, éclaté au grand jour sous le régime d’Abdoulaye Wade. Il tourne autour d’un milliards six cent millions de francs CFA et implique l’Agence pour la Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP). C’est l’Inspection Générale d’Etat (IGE) qui dans un rapport transmis au président de la République relève cela et ordonne une information judiciaire.

L’organe de contrôle logé à la présidence de la République et dirigé par Nafi Ngom Keïta a révélé que la direction générale a englouti 135 millions, les membres du conseil d’administration se sont partagés la rondelette somme de 376 millions tandis que l’ARTP a affecté à l’Agence nationale pour l’Organisation de la Conférence Islamique (ANOCI) un montant de 96 millions.

Daniel Goumalo Seck a été remplacé à ce poste par Ndongo Diao. Economiste de formation et successivement directeur commercial et directeur des ressources humaines de la Radio Télévision du Sénégal (RTS), le tout nouveau directeur général de l’ARTP est un cacique du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) au pouvoir. Né le 9 septembre 1956 à Louga, Ndongo Dia est le chargé de la communication de la section communale du PDS de Kébémer, ville natale du président de la République.

I.Lissa FAYE & Pape Diattao Badji
leral .net




1.Posté par Ndéné Ndiaye le 11/09/2009 13:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Sénégal est en passe de devenir un pays oû le bien commun est personnalisé au grand malheur de la majorité. C'est dommage de voir que la notion d'intéret général est complétement méconnue de nos dirigeants.
Les citoyens en ont le coeur rongé par les interminables détournements dont ils ont echo quotidiennement, je dirai même toutes les heures. C'est malhonnête et criminel!!!! C'en est assez!
Je salue, par ailleurs, la décison immédiate qui est prise dans cette nébuleuse affaire afin de faire toute la lumiére là-dessus. Mais que les choses ne s'arrêtent pas là. Il faut poursuivre les auteurs jusqu'aux derniéres centimes qu'ils ont détournées et appliquer la loi comme telle. Rien de plus et tout le monde sera désormais averti. On ne veut pas de lois qui sont votées pour rester ineffectives ou timides du moment qu'il y ait des délinquants. C'est inadmissible!

2.Posté par Billy Seck le 11/09/2009 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

qu'est ce qui a bien pu amener ces deux comparses à la rupture quand on sait que Daniel seck n'est qu'un pion de Thierno Ousmane Sy?
Pour mémoire, rappelez les écrits sur le scandale des cartes numérisées et les liens mafieux liant ce beau monde , jusqu'à la belle mére de Daniel Seck, la fameuse madame Borges gérant les comptes incriminés dans le contentieux.Raffraichissez vous la mémoire avec cet article du Quotidien en son temps;et notez bien qu'aujourd'hui, on nous balance un Ndongo Diao qui n'a aucune compétence en cette matiére , ô combien complexe, de la réglementation des telecom; ce choix n'est pas fortuit car il permettra d'avoir une marionnette qui sera téléguidé par ses bienfaiteurs de la mafia des ntic.
Mais qu'ils sachent tous qu'ils rendront compte de leur gestion un jour pas si lointain que çà!



CONTENTIEUX - Sygma Technologie et Horimex devant la Justice : Scandale «numérisé» à plus de 300 millions

Des opérations de décaissements et de reversements qui ont fini par atterrir devant le juge pour être mis en délibéré le vendredi prochain. Un contentieux entre la société Sygma Technologie et Horimex qui a révélé l’existence de plusieurs chèques versés pour le compte de Thierno Ousmane Sy, conseiller spécial du président de la République, chargé des Ntics, et son frère, Arona Sy, directeur de Genesis en partenariat, entre autres, avec une société dénommée Delarue, adjudicataire du marché des cartes numérisées. Tous deux sont les fils du ministre d’Etat, ministre de la Justice, garde des Sceaux, Cheikh Tidiane Sy. Dans les labyrinthes d’un scandale…

Derrière le marché des cartes numérisées pour les besoins des élections 2007 se cache un scandale portant sur des décaissements et des versements de plus de 300 millions de francs Cfa. Au centre de cette affaire déjà sur la table du juge qui l’a mise en délibéré pour vendredi prochain, se trouvent des sociétés, Sygma Technologie, Delarue et Horimex.

Un ancien employé de Genesis, une société qui appartient à Thierno Ousmane Sy, conseiller spécial en Ntics à la présidence de la République, s’est retrouvé en situation contentieuse devant le Tribunal régional de Dakar avec la société Sygma Technologie dont il attribue l’appartenance au conseiller du Président et à son frère, le nommé Arona Sy. Mais ce dernier affirme que Sygma, est tout juste son partenaire, tout comme la société Delarue, adjudicataire du marché des cartes d’identité numérisées (lire ailleurs). Cette société est actuellement dirigée par une certaine Mme Borjes (lire ailleurs). Le scandale a éclaté suite à un conflit entre Sygma Technologie et son employé du nom de El Hadj Ndiaga Fall, agent commercial, rémunéré mensuellement à 130 000 francs Cfa. Cet employé a ouvert, lui aussi, une société dénommée Horimex, spécialisée en Import-Export et domicilié à 120, Avenue Lamine Guèye, une adresse en réalité fictive.

En tout état de cause, selon El Hadj Ndiaga Fall, Sygma Technologies a versé un premier chèque d’un montant de 155 millions dans le compte de sa société Horimex. Ce dernier affirme avoir décaissé ce montant au profit de la famille Sy. Un deuxième décaissement par chèque d’un montant de 37 millions 347 mille francs sera opéré à la Banque islamique du Sénégal, le 6 septembre 2005, toujours de la société Sygma Technologie via Horimex. Un troisième décaissement de 98 millions sera effectué, dans la même foulée que les autres. Toutes ces sommes décaissées par le sieur El Hadj Ndiaga Fall ont été reversées à la famille Sy. C’est en tout cas ce que soutient M Fall. Mais, un grain de sable entrera dans la machine des transactions financières au quatrième décaissement de 100 millions par Sygma Technologie dans le compte de Horimex appartenant à El Hadj Ndiaga Fall. En effet, M Fall après avoir encaissé cette somme, le 26 avril 2006, à la Caisse nationale de crédit agricole (Cnca) sous le n°000 102 14 34 01, a tout simplement refusé de la reverser au profit de la famille Sy, comme il l’avait fait jusque-là, selon sa version.

Ce refus, El Hadj Ndiaga Fall le justifie en considérant que les 100 millions en question constituent sa part dans l’opération. Le contentieux atterrit finalement au Tribunal de Dakar, suite à une procédure de saisie conservatoire sur le compte de M Fall réclamée par Sygma Technologie. C’était le 4 mai 2006. Le juge des référés déclare la saisie caduque, mais la banque excipera d’une nouvelle saisie conservatoire, qui sera déclarée, elle aussi, caduque. Et le juge Lamine Coulibaly, président du Tribunal régional de Dakar, sera saisi d’une nouvelle demande de saisie du compte en question. Ce dernier a évoqué l’affaire le vendredi dernier pour ensuite la mettre en délibéré pour vendredi prochain.

Il faut retenir que le compte de Horimex de El Hadj Ndiaga Fall est domicilié à la Banque islamique du Sénégal sous le n°020 66 50 30 115. Le compte de Sygma Technologie, qui a fait les opérations, est domicilié à la Caisse nationale de crédit agricole sous le n° 000 102 14 34 01. Il faut aussi préciser que M Fall, entre autres décaissements, déclare avoir versé la somme de 30 millions à Thierno Ousmane Sy, via la Société générale des banques du Sénégal (Sgbs). Sur ce chèque est mentionné une adresse : Thierno Ousmane Sy, Présidence de la République, Dakar. Ce versement a été effectué le 12 septembre 2005. On peut aussi citer un chèque de 10 millions à la Bicis pour le compte toujours de Thierno Ousmane Sy. Le versement a été opéré le 27 octobre 2005.

Arona Sy, le frère de Thierno Ousmane Sy à qui ce dernier déclare avoir laissé la gestion de la société Genesis, dirige une société qui s’appelle Omega consulting dont le compte n°01046260008 est domicilié à la Bank of Africa. Sygma Technologie a versé, à son profit, le 17 octobre 2005, la somme de 95 millions 108 mille francs.

sodiop@lequotidien.sn

Auteur: Soro DIOP


3.Posté par zse le 11/09/2009 16:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

de drands voleurs mé lenfer lé atends

4.Posté par BADARASADIA le 11/09/2009 21:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cest bien pour lui comme quoi que il etait l,ennemie dU GROUPE WALFADJIRI

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site
Titre de votre page Titre de votre page