leral.net | S'informer en temps réel

Dr Anta Sarr Diacko a rencontré les Maires dans le cadre de la mise en place du réseau des bénéficiaires du PSE


Rédigé par leral.net le Mardi 3 Juillet 2018 à 14:33 | | 0 commentaire(s)|

  

Mesdames et Messieurs, Distingués invités en vos titres et qualités.

A l’entame de mes propos, je voudrais vous exprimer ma reconnaissance pour avoir bien voulu répondre à notre invitation malgré vos occupations multiples.

Mesdames, Messieurs,

Votre présence, ici à cette rencontre de partage sur le processus de création du Réseau des bénéficiaires de filets sociaux du Plan Sénégal Emergent, prouve votre disponibilité à accompagner la DGPSN dans la mise en œuvre de la politique de protection sociale de l'Etat, mais surtout votre engagement auprès des franges les plus défavorisées de notre population.

Mesdames et Messieurs les Maires,

Le Programme National de Bourses de Sécurité Familiale a atteint aujourd’hui sa vitesse de croisière avec un niveau d’exécution plus que satisfaisant. Même si nous devons cette réussite à l’ensemble des acteurs impliqués à tous les stades du processus, l’apport des élus locaux et des Maires en particulier, à travers la mise en place des comités de ciblage et la répartition des quotas, a été réellement déterminant.

Cet engagement n’est pas spécifique au PNBSF ; il s’étend à tous les programmes et projets de filets sociaux mis en œuvre dans les collectivités territoriales et fait de vous des partenaires privilégiés dans la mise en œuvre des politiques de protection sociale qui, comme vous le savez, sont un pilier de Plan Sénégal Emergent qui leur consacre un de ses axes majeurs intitulé « Capital humain, Protection sociale et Développement Durable ».

Mesdames et Messieurs,

Nous avons pensé qu’à ce stade de réalisation des projets et programmes de filets sociaux, il convenait d’agir désormais dans le sens de la pérennisation et de la consolidation des acquis afin de donner aux bénéficiaires de ces filets les moyens d’une résilience face au fléau de la pauvreté et de sa transmission intergénérationnelle.

Il s’agit donc de parachever le travail important déjà accompli par des activités pouvant favoriser leur autonomisation, leur permettre de se départir du besoin d’assistance et devenir ainsi des acteurs du développement durable.

Cependant, pour pouvoir bénéficier de l’encadrement technique ou de financements d’activités génératrices de revenus, les projets de développement exigent un minimum d’organisation et la constitution de structures formelles répondant aux normes en vigueur. Voilà le véritable objectif de la création du réseau national des bénéficiaires de filets sociaux du Plan Sénégal Emergent. Le réseau national est une organisation faitière émanant des réseaux communaux, départementaux et régionaux.

C’est ainsi que nous sollicitons votre assistance et votre soutien pour la mise en place, dans chaque commune, d’un réseau communal, premier élément de cette chaîne de solidarité.

Mesdames et Messieurs,

A travers les nombreux témoignages recueillis auprès des bénéficiaires de bourses de sécurité familiale, nous avons constaté que cette allocation financière, combinée à la prise en charge des soins médicaux à travers la CMU, a redonné dignité et espoir à de nombreux foyers défavorisés. Au-delà de la satisfaction des certains besoins fondamentaux, elle constitue chez quelques ménages l’opportunité de mener des activités génératrices de revenus à petite échelle, mais combien importantes.

Je suis persuadée que la majorité de ces concitoyens, bien que subissant la précarité, ont des aspirations légitimes que nous avons le devoir d’aider à accomplir et je reste convaincue que la contribution des autorités territoriales, en particulier des Maires, sera fondamentale dans ce processus qui vise l’identification et le renforcement des initiatives et capacités productives des couches sociales les plus démunies.
Votre implication peut aider à atteindre les objectifs assignés à ce réseau et promouvoir des mécanismes de financements innovants, à travers la mobilisation des contributions du secteur privé, des ONG, de la Société civile et des collectivités locales.

Mesdames, Messieurs,

Je ne saurai terminer sans adresser mes remerciements les plus sincères à l’Association des Maires du Sénégal et à son Président Monsieur ALIOU SALL, pour le soutien constant à la Délégation Générale à la Protection Sociale et à la Solidarité nationale. En renouvelant à chacune et à chacun d’entre vous nos vifs remerciements, je prie le Bon Dieu qu’il nous accorde un plein succès à nos travaux, au seul bénéfice des populations sénégalaises.

Délégation Générale à la Protection Sociale et à la Solidarité Nationale(DGPSN) 

Je vous remercie de votre aimable attention.