leral.net | S'informer en temps réel

Elections locales 2022 à Keur Massar: Des militants de Ousmane Sonko se rebellent

Une guerre de positionnement pour les élections municipales et départementales prévues le 23 janvier prochain est ouverte à Keur Massar. Des militants du Pastef ont déversé leur colère, suite à la candidature de Bilal Diatta lors d’une cérémonie d’investiture.


Rédigé par leral.net le Mercredi 22 Septembre 2021 à 13:36 | | 7 commentaire(s)|

Birame Souleye Diop et le Comité de Pilotage (COPIL) sont accusés, par des jeunes dudit Parti, d’être de connivence avec des personnes qui leur sont proches afin de les mettre à la tête des listes à Keur Massar.

D’après l’AS, une telle attitude qui a fait sortir le Responsable de la cellule de ses gonds. En sus, dénonce-t-il, Bilal Diatta ne fait pas partie des pionniers de la création de la cellule Keur Massar Sud.

Ainsi, ils ont bloqué le siège Keur Maodo pour s’opposer à la tenue de la séance d’investiture. « La candidature de Bilal Diatta à Keur Massar Sud serait passée comme lettre à la poste si on avait laissé cette assemblée générale se tenir. Parce que tous les comités qui ont été entérinés par le Comité de Pilotage lui sont favorables. Les ruptures annoncées au niveau central ne se reflètent pas à la base.

Et beaucoup de jeunes sont prêts à laisser le Pastef si cette forfaiture passe. Seydina Bilal Diatta veut, avec la complicité de certains cadres du Pastef, s’accaparer des fruits de la bonne dynamique du Pasteg/Keur Massar », déclare le responsable de la cellule de Keur Massar Sud.

Mis au courant de la situation, le leader dudit Parti, Ousmane Sonko a dépêché son chef de protocole Djiby Ndiaye Gueye afin de suspendre la séance.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page