leral.net | S'informer en temps réel

Environnement des affaires au Sénégal: Une dégradation de 8% notée en août dernier

Le climat des affaires au Sénégal a subi une dégradation au cours du mois d’août, faute d’environnement optimal pour favoriser le bon déroulement des activités économiques.


Rédigé par leral.net le Lundi 18 Octobre 2021 à 10:19 | | 0 commentaire(s)|

Environnement des affaires au Sénégal: Une dégradation de 8% notée en août dernier
D’après l’indicateur qui le synthétise, calculé sur la base des opinions des chefs d’entreprises, il a perdu 8% pour s’établir 91,6% en août dernier, en rythme annuel, contre une légère hausse de 0,1 point en juillet, se situant ainsi en dessous de sa moyenne de long terme de 100 points, renseigne la Direction de la prévision et des études économiques (Dpee).

Cette dégradation est largement imputable au recul de l’activité des prestataires de services (-15,3%), et dans une moindre mesure, au repli des activités industrielles (-2,4%) ; atténuée par la bonne orientation des activités des BTP (+1,2%) et le commerce (+2 ;9%).

Selon la Dpee, les principales contraintes rencontrées par les chefs d’entreprise dans le secteur des services sont relatives au recouvrement des créances (63%), la concurrence déloyale (50%), la fiscalité (38%), et l’insuffisance de la demande (25%).

Au niveau de l’industrie, outre la concurrence déloyale (37%), l’insuffisance de la demande (30%) le recouvrement difficile des créances (19%), qui ont freiné la hausse du chiffre d’affaires dans ledit secteur, les chefs d’entreprises n’ont pas manqué de mentionner entre autres facteurs limitants, le difficile approvisionnement en matières premières.





Sud Quotidien


Titre de votre page Titre de votre page