leral.net | S'informer en temps réel

Érection de collectifs "AUCHAN dégage" : la grande surface française dans l’œil du cyclone au Sénégal

Au Sénégal, Auchan semble être encerclée de toutes parts avec des critiques de commerçants, activistes de la société civile qui lui contestent un abus de position dominante. Ce qui pose encore une fois la problématique des études d’impact de l’installation des grandes surfaces au Sénégal.


Rédigé par leral.net le Mercredi 27 Juin 2018 à 09:58 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Le collectif  « Auchan dégage » a été créé ce mardi par les commerçants du marché Castors. Après la sortie du Secrétaire général de l’Unacois/Jappo, Modou Diop contre les grandes surfaces qui « ont envahi » le Sénégal, ils ont décidé de passer à la vitesse supérieure.
 
Sur les ondes de la Rfm, le Secrétaire général dudit collectif, Leyti Sène dénonce une grosse arnaque derrière l’accessibilité des marchandises de Auchan, avec des prix défiant toute concurrence.
 
A l’en croire, Auchan constitue un véritable handicap à l’économie du pays, car dans les supermarchés, on y vend toutes les marchandises qu’on trouvait dans le marché local, même des tas de gingembres et presque la quasi-totalité des autres épices en détail.
 
Ce qui fait que les commerçants ne voient plus de clients dans les marchés. « Les clients du marché Castors ont tous été détournés par Auchan. A ce rythme, ce ne sont pas les commerçants qui vont faire faillite, mais les marchés et après, l’économie du pays », dénonce Leyti Sène.
 
A ce sujet d’ailleurs, en conférence de presse, le Front pour une Révolution Anti-impérialiste Populaire et Panafricaine/FRANCE DEGAGE, a révélé avoir adressé pour la troisième fois, le 20 juin dernier, une demande de rencontre au ministre du Commerce.

« Le ministre refuse de nous recevoir depuis décembre 2016, date de la première demande de rencontre. L’une des raisons pour lesquelles le FRAPP souhaite rencontrer le ministre du Commerce est de savoir si des études d’impact de l’installation des grandes surfaces au Sénégal ont été faites et quels en sont les résultats. Voilà pourquoi, le FRAPP dit AUCHAN DEGAGE avec les commerçants, les consommateurs et les autres citoyens, l’exigent », ont dénoncé les partisans de l’activiste Guy Marie Sagna.

Affaire à suivre.