leral.net | S'informer en temps réel

Grogne au Ministère du Commerce: La gestion d’Aminata Assomme Diatta décriée

Le ton monte au ministère du Commerce et des Petites et Moyennes Entreprises. Les commissaires aux enquêtes économiques ruent dans les brancards, pour dénoncer la gestion d’Aminata Assome Diatta. Ce, après le Syndicat national des agents de l’administration du commerce (SYNACOM). "Sud Quotidien"


Rédigé par leral.net le Jeudi 16 Décembre 2021 à 08:59 | | 0 commentaire(s)|

Grogne au Ministère du Commerce: La gestion d’Aminata Assomme Diatta décriée
«Le département du Commerce fait face à des difficultés, en atteste la sortie récente du SYNACOM. Une situation à laquelle l’Amicale des commissaires aux enquêtes économique ne saurait être indifférente», lit-on dans une lettre émanant de ces travailleurs regroupés au sein d’une amicale adressée à leur ministre de tutelle, dont nous avons reçu copie.

Amadou Touba Niane et ses camarades rejoignent ainsi le combat pour la préservation des intérêts du ministère du Commerce, lancé par Syndicat national des travailleurs du commerce.

Les commissaires aux enquêtes économiques déplorent les conditions exécrables de travail qui poussent les agents à aller chercher ailleurs. «L’Amicale se désole de la cadence soutenue des départs de collègues commissaires vers d’autres administrations en quête de conditions de travail beaucoup plus favorables à l’éclosion de leurs compétences.

Ces départs sont consécutifs à l’absence de perspectives de carrière au sein du ministère du Commerce et à la gestion inefficace voire incohérente des ressources humaines
», ont-ils déclaré. Les commissaires aux enquêtes économiques déplorent également, «un climat délétère qui ne contribue guère au resserrement des liens dans le département».

Comme conséquence, diront-il, «le travail en pâtit». Manifestant encore son courroux, le bureau de l’ACCE se désole de l’indifférence du ministre du Commerce malgré le climat délétère qui règne dans le département. « Si votre engagement politique ne fait l’ombre d’aucun doute, pour autant, la cause des commissaires aux enquêtes économiques demeure toujours un défi à relever sous votre magistère. En conséquence, l’Amicale vous invite à une reprise en main de la situation au bénéfice de votre famille naturelle des commissaires aux enquêtes économiques, afin d’éviter que la charge mémorielle ne vous propulse à un champ de regrets », indique la lettre.






Sud Quotidien


Titre de votre page Titre de votre page