leral.net | S'informer en temps réel

IBK sur le retour d’ATT: « Je vais lui envoyer l’aéronef de la République pour le chercher et le ramener »


Rédigé par leral.net le Samedi 23 Décembre 2017 à 11:38 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a annoncé vendredi le retour dimanche à Bamako, de l’ex-président Amadou Toumani Touré (2002-2012), en exil au Sénégal depuis cinq ans, après son renversement par une junte militaire.

« Le moment est venu de dire à notre jeune frère Amadou Toumani Touré, de revenir au Mali. Il a quitté le pouvoir de manière légale », a déclaré le président Keïta à Bamako lors de la cérémonie de lancement de la Journée nationale des communes. « Il est temps que nous dépassions les petites passions. Le Mali d’aujourd’hui a besoin de cela », a estimé le chef de l’Etat cité par « maliactu.com »

« C’est pourquoi, au nom du Mali, je l’ai décidé. Je dis: Mon cher cadet, il est temps de revenir, le climat me semble favorable », a-t-il ajouté, précisant qu’il déjeunerait dimanche avec lui, à sa résidence.

« Je vais lui envoyer l’aéronef de la République pour le chercher et le ramener au Mali », a indiqué M. Keïta, soulignant avoir remercié son homologue sénégalais Macky Sall « pour son hospitalité ».

Général à la retraite élu président en 2002, réélu en 2007, « ATT » avait été renversé le 22 mars 2012 par des militaires qui l’accusaient d’incurie face à la rébellion dans le nord du pays. En avril 2012, il avait ensuite formellement démissionné puis quitté le Mali le même mois pour Dakar avec sa famille.

Il était menacé d’un procès pour « haute trahison » au Mali, à la suite notamment d’accusations du gouvernement en décembre 2013. Mais l’Assemblée nationale a rejeté en décembre 2016 à une écrasante majorité, l’ouverture de poursuites contre lui.

M. Touré a ces dernières années mené une existence discrète à Dakar, n’apparaissant presque jamais en public et ne faisant aucune déclaration.