a
leral.net | S'informer en temps réel

L’opposition prône des coalitions fortes

L’opposition est dans une dynamique d’alliances solides en fonction des programmes des uns et des autres. L’objectif est de pousser le président Macky Sall au second tour et ensuite, de soutenir le candidat qui l’affrontera.


Rédigé par leral.net le Vendredi 14 Décembre 2018 à 08:57 | | 0 commentaire(s)|

Les candidats déclarés de l’opposition peaufinent des stratégies pour créer des coalitions fortes capables de contraindre le président sortant, Macky Sall, à un second tour, lors de l’élection présidentielle de février 2019, écrit Walfquotidien.

Madické Niang plaide pour des regroupements solides des candidats autour d’un programme. « Que des candidats puissent se retrouver autour d’un programme minimum c’est déjà un début d’alliance. Un programme minimum sera accepté de tous et demain, nous pouvons nous engager de promettre de soutenir celui qui sortira de plateforme », a-t-il déclaré hier, lors de la cérémonie de lancement de la Plateforme opérationnelle de sécurisation des élections (Pose).

Il ajoute : « il nous faut une plateforme des candidats, mais à côté de la plateforme des candidats, il nous faut des coalitions fortes qui vont totaliser des suffrages importants. Si nous avons par exemple six grandes coalitions assez fortes et qui vont totaliser des suffrages allant de 8 à 12%, Macky Sall ira inéluctablement au deuxième tour et il sera battu. C’est cela que nous recherchons ».

Lors de cette cérémonie, tous les candidats déclarés et leaders de l’opposition à l’exception notable du Pds ‘’invité’’, mais non représenté, ont signé, un à un, la charte de cette plateforme qui se veut la sentinelle du scrutin à venir.

Initiateur de cette plateforme, Mame Adama Guèye met en garde le pouvoir contre un éventuel « hold-up » électoral. Il affirme : « Nous appelons à la vigilance citoyenne, car si le hold-up se réalise, le pays aura des problèmes, il faut qu’on ait conscience de cela ».



Cliquez-ici pour regarder plus de videos