leral.net | S'informer en temps réel

Le Barça cartonne le Real !

Un Clasico aux deux visages. Mais c’est bien le Barça qui a obtenu gain de cause, en s’imposant au stade Santiago Bernabeu (3-0). Les Madrilènes, eux, vont accuser le coup avec une défaite, une expulsion et un retard de 14 points rédhibitoires (un match en moins).


Rédigé par leral.net le Samedi 23 Décembre 2017 à 15:22 | | 0 commentaire(s)|

Le Barça cartonne le Real !

Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Bien plus que trois points… Le Real Madrid a vécu un cauchemar face à Barcelone, samedi, dans un duel qui risque fort de décider de la Liga. Des Madrilènes tactiquement bien en place pendant toute la première période, ce qui leur a permis de bousculer un adversaire alors mal en point. Mais cet infernal pressing des hommes de Zizou, qui avait notamment lancé Kovacic à la place d’Isco pour densifier son milieu, a fini par se relâcher.

Et une fois que le Barça a pu mettre le pied sur le ballon, tout s’est compliqué. Après 45 minutes presque parfaites des Madrilènes, les hommes de Valverde ont repris leurs habitudes en termes de possession. Et quand les Blaugrana font circuler le ballon, ça va vite… Une première banderille de Suarez (54e) et dans la minute, le Barça va trouver la faille d’une action dont il a le secret. Busquets prend le temps de lever la tête pour servir Rakitic qui voit un boulevard devant lui (merci Kovacic resté sur Messi), le Croate écarte sur Sergi Roberto qui centre vers Suarez (0-1, 54e).

Un premier coup de massue qui ne sera pas le dernier. Le Barça enfonce le clou rapidement sur une triple action qui voit Suarez manquer son duel face à Navas avant de trouver le poteau. Paulinho a suivi et place une tête que Carjaval enlève de la main. L’expulsion est logique et le penalty transformé par un Messi qui peut parader après son 54e but en 2017 (2-0, 64e). La sentence est tombée sur ce Clasico et sans doute sur la Liga. Zidane renvoie Benzema au vestiaire sous les sifflets du public, Asensio et Bale entrent en jeu malgré ce double coup du sort.

Le Real en profite pour dominer la fin de match et mettre la pression. Bale se distingue (78e), Ramos (82e) aussi. Les Madrilènes réclament deux penalties pour des mains, mais rien n’y fait. Ils encaissent même un 3e but signé Aleix Vidal tout juste entré en jeu (3-0, 90e+3). Le Barça a eu tout bon et compte désormais 14 points d’avance à la trêve. Pour eux, les fêtes seront belles. La route vers le titre ressemble à une autoroute sans péage.



sports.fr