leral.net | S'informer en temps réel

Le Khalife général des Tidjanes, Serigne Babacar Sy Mansour, hôte du roi du Maroc, sa Majesté le roi Mouhamed VI


Rédigé par leral.net le Jeudi 8 Février 2018 à 10:12 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Le Khalif général des Tidjanes, Serigne Babacar Sy Mansour, fut pendant plusieurs jours, l’hôte du roi du Maroc, sa Majesté le roi Mouhamed VI.
 
Les dignitaires de Tivaouane n’ont pas failli à la tradition d’honorer par leur présence, le royaume chérifien. Leur séjour renforce la coopération spirituelle plusieurs fois séculaire entre le Sénégal et le Maroc, qui est très chère à notre pays, surtout à la communauté tidjane, du fait de la profondeur des relations entre Moulaye Idriss, grand-père de sa majesté Mouhamed VI, et Cheikh Ahmed Tidjane Cherif.
 
Les Marocains ont fait montre d'une hospitalité exquise à l'endroit du Khalife et de la forte délégation l'accompagnant. En effet, toute la famille de Seydi Hadj Malick était présente aux côtés du Khalife avec notamment ses frères, Serigne Mansour Sy  et Serigne Habib SY Dabakh, ses fils Serigne Mansour SY Djamil,  Serigne Cheikh Tidjane SY Mansour et Serigne Babacar Sy Abdou Aziz respectivement Khalifes de Serigne Moustapha SY Djamil, Serigne Mansour SY Borom Daradji et Serigne Abdoul Aziz SY Al Amine, et la  famille de Rawane Ngom.
 
Cette visite encourage les initiatives de Sa Majesté en matière de coopération spirituelle telles que l’Institut de formation des imams recevant les étudiants des pays africains et la mise en place de la Fondation Mohamed VI pour les Oulémas du Maroc et d’Afrique. Deux chantiers importants dans le combat commun des deux pays de faire connaître l'Islam face à la montée de l'islamophobie et des menaces islamistes; cet Islam de paix et de compassion conforme à l’enseignement du Prophète P.S.L que partagent le Sénégal et le Maroc.
 
Voici aussi une autre facette de la diplomatie entre le Sénégal et le Maroc, celle-là spirituelle, dont les nombreuses opportunités doivent davantage être explorées et exploitées pour parachever la diplomatie classique des gouvernements. La diplomatie spirituelle telle que le Khalife Général des Tidianes vient de la réussir au Maroc, peut contribuer à côté de la diplomatie étatique, à renforcer les liens d'amitié et de coopération entre les deux pays
 
Les débats ont été orientés sur l’expérience des deux pays en matière de spiritualité et comment celle-ci peut être utilisée  comme antidote à la violence religieuse et au terrorisme. Au cours des échanges, le khalife a démontré sa dimension scientifique et spirituelle par ses enseignements sur la Salatul Fatihi et les secrets de la Jawharatul Kamal.  Serigne Babacar Sy Mansour qui est aujourd’hui la chance de la Tarikha, est le produit de plusieurs générations qui ont succédé à Seydi Hadj Malick; ce qui lui a donné une solide formation spirituelle, éthique et administrative comparable à celle de son oncle Dabakh.
 
 Durant ce voyage, Serigne Mbaye a aussi bénéficié de l’expérience du staff qui accompagné Dabakh pendant 40 ans tels Mansour Dabakh, Pape Moctar Kébé, Pape Diop et Mbaye Lô.  S’y ajoute l’expérience de Serigne Cheikh Mansour et de Serigne Babacar Al Amine acquise aux côtés de leurs pères respectifs, mais surtout aux côtés de Serigne Abdou Al Amine  qui fut l’épicentre de Tivaouane, formaté et  préparé par son père Serigne Babacar.

C’est cette solide formation et ces expériences combinées, qui aujourd’hui, permettent à Serigne Babacar SY Mansour de continuer sa mission et d’assumer pleinement et dignement, les responsabilités qui sont siennes.