leral.net | S'informer en temps réel

Le PUDC signe un partenariat avec le Réseau national des communicateurs traditionnels


Rédigé par leral.net le Mercredi 21 Février 2018 à 09:12 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Le Ministère délégué auprès du Premier ministre en charge du PUDC, Souleymane Jules DIOP, a procédé ce mardi à une signature de convention de partenariat entre le PUDC et le Réseau National des Communicateurs Traditionnels dirigé par El Hadji Mansour MBAYE.

Cette cérémonie entre dans le cadre de l’implication des Communicateurs traditionnels dans la communication et la vulgarisation des réalisations du PUDC.

Le ministre délégué auprès du Premier ministre en charge du PUDC, Souleymane Jules Diop a procédé ce mardi, à la signature d'une convention de partenariat entre le PUDC et le Réseau national des communicateurs traditionnels.

Au cours de cette rencontre, le ministre a magnifié le rôle des communicateurs traditionnels. Selon lui, les communicateurs traditionnels oeuvrent pour la stabilité du pays, pour la paix, l’échange entre les Sénégalais. Ils participent à l’édification du pays.

Le ministre s’exprimait ce mardi, à Dakar, lors de la cérémonie de signature qui entre dans le cadre de l’implication de communicateurs traditionnels dans la communication et la vulgarisation des réalisations du PUDC. La collaboration avec les communicateurs traditionnels a duré à peu près deux ans, a rappelé Souleymane Jules Diop.

Pour faire passer le programme du PUDC, le gouvernement choisit les communicateurs traditionnels pour évaluer et faire comprendre aux gens l’intérêt du programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), qui vise à transformer les conditions de vie des populations et lutter contre les inégalités sociales.

En l’absence du président El Hadji Mansour Mbaye, le Réseau des communicateurs traditionnels est représenté par Abdou Aziz Mbaye qui explique que « le réseau a pour objectif de multiplier le message et d’apporter sa contribution aux besoins du pays ». Et d'ajouter, « quand vous voulez parler à un pays, il faut parler leur langage ».

« Signer une convention ne signifie pas de recevoir de l’argent à partager, mais plutôt de mener une action, sensibiliser les populations, être un organe de veille et d’alerte », a-t-il dit et de préciser que le communicateur traditionnel est un "acteur social".

Bécaye Mbaye, Mamadou Mbaye Garmi, Lamine Thiam Dogo, Youssou Mbargane, entre autres étaient présents à cette cérémonie.





Thierno Malick Ndiaye