leral.net | S'informer en temps réel

« Le sentiment anti français nourri par l’opposition est dangereux », Abdourahmane Ndiaye, conseiller politique de Macky Sall

« Après les indépendances, il y avait certes un sentiment anti-français qui se développait dans les écoles et dans les universités et entretenu surtout par les partis de gauche. C’était un sentiment légitime parce qu’effectivement, c’est la France qui nous avait colonisés. Mais c’est regrettable qu’après 56 ans d’indépendance, on continue à nous parler d’anti-francisme », a laissé entendre le conseiller politique du chef de l’Etat, Abdourahmane Ndiaye.


Rédigé par leral.net le Samedi 24 Décembre 2016 à 11:42 | | 0 commentaire(s)|

Selon le conseiller politique du chef de l’Etat, Abdourahmane Ndiaye, le sentiment anti-français nourri par l’opposition peut, à terme, être dangereux pour le pays. Il accuse ainsi Mamadou Diop Decroix et ses camarades de nourrir un sentiment anti-français.

Tout porte à croire que les sorties des leaders de l’opposition sur la visite d’Etat du président de la République effectuée à Paris provoquent l’ire des tenants du pouvoir.

Pour le conseiller politique de Macky Sall, : « ceux qui en parlent encore sont nostalgiques d’une certaine période qui est révolue. Mais nous n’avons pas à haïr la France. C’est un partenaire stratégique au même titre que les Américains, les Chinois ou les Japonais », fulmine-t-il, rapporte l’Enquête.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos