leral.net | S'informer en temps réel

Le vénéré père de Sidy Lamine Niasse, Mame Khalifa Niass, un monument du Savoir

Abu Omar Seidina Al Khalifatoul Hadj Mouhamad Niass al Kawlakhiyou. Un grand Homme aux dimensions insondables tant durant sa vie qu’après sa mort. El Hadji Mouhamad ou Mouhamad Aminata ou le nom le plus familier de tous Mame Khalifa Niass est venu au monde en l’an 1879 à Selik près de Nioro du Rip.


Rédigé par leral.net le Jeudi 31 Mars 2016 à 14:30 commentaire(s)|

Le vénéré père de Sidy Lamine Niasse, Mame Khalifa Niass, un monument du Savoir
Fils de la vertueuse femme au regard clairvoyant Sayyida Aminata Thiam fille elle même du savant de renommé Cheikh Ibrahima Thiam Serigne Kélléle, et de la Couronne des Savants, le grand Khalife de la Tarikha Tidjani, le Pôle Seyyidi El Hadji Abdoulaye Niass lui même fils du Connaissant en Allah Seyyidi Mouhamad Niass, notre maitre apparait dès lors comme un pur produit de valeurs spirituelles et de sainteté.
Mame Khalifa Niass était surtout un éducateur accompli tant sur le plan temporel que du coté spirituel. Ainsi sous sa tente à l’université populaire de Leona-Niassène s’est formé un nombre incalculables d’érudits qui ont réussi à se hisser au sommet, des hommes qui sont parvenus à la cime de la gloire islamique par l’étendue de la science qu’ils y ont appris. Et ce processus de formation suit son cours jusque de nos jours représentant ainsi une forte contribution au développement de l’enseignement islamique au Sénégal.
Un très grand poète dont la célébrité déborde largement le cadre de son pays, ainsi toute la gente religieuse du Sénégal et du monde Islamique ont fini de le reconnaitre, de Sidi Ahmad Skiridj à Sidi Ahmed ibn Mukhtar al Alawi en passant par ses pairs Sidi El hadji Malick Sy et Cheikh Ahmad Bamba Mbacké jusqu’à son frère El Hadji Ibrahima Niass Baye.
Mouhamad ibn Abdallah Niass quitta ce monde terrestre pour la demeure lumineuse à Kaolack le 1er mars 1959 à l’âge de 80ans, il fût inhumé à coté de son père, d’Aboubakr al Awal et de Omar dans la Zawiya bénite à Leona Niassène, Sa tombe ne cesse d’être irriguée de miséricorde, à tout instant les visiteurs y affluent.


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page