leral.net | S'informer en temps réel
Lundi 10 Mai 2010

Les meubles de la fédé de basket « échappent » à une saisie ( document )

POUR UNE DETTE DE MOINS DE 4 MILLIONS DE FRANCS CFA


Au moment où Baba Tandian et Ass Gaye se passaient les rênes de la fédération sénégalaise de basket, le siège de la structure était en passe d’être dépouillé de ses meubles et objets. En effet, pour une dette de 3.935.652F Cfa, les meubles et objets de la fédération ont été saisis par Me Ngoné Fall, huissier de justice. Et c’est cette dernière qui a demandé au Commissaire Priseur, Me Oumar Guèye, de poursuivre l’exécution à l’encontre de la fédération sénégalaise de basket. Alors que Me Guèye s’est pointé aux locaux de la structure le 5 mai, pour « procéder à l’instant au recolement des meubles et des objets saisis et ensuite leur enlèvement et leur transport à Diamaguene pour être vendus aux enchères publiques », un compromis a été trouvé de justesse. Le nouveau secrétaire général, Alpha Sylla, trouvé sur place, a pu convaincre le Commissaire Priseur de « suspendre » l’enlèvement des meubles et objets saisis, « en attendant de clarifier la situation ».



Les meubles de la fédé de basket « échappent » à une saisie ( document )
La fédération qui risque de perdre des meubles et objets si elle ne met pas la main au portefeuille a été condamnée par le tribunal, à payer 3.935.652 Fcfa à Mme Seynabou Ndiaye. Cette dernière, ancienne secrétaire à la fédération, a traîné la structure en justice, après avoir été renvoyée par l’ancien président Dibocor Sène. Depuis la décision de justice, en 2008, la fédération n’a pas mis la main à la poche. A l’arrivée de Ass Gaye, un arrangement aurait été trouvé avec la dame. Un arrangement consistant à payer un million par an. Seulement, après une première tranche, les fédéraux ont fermé le robinet, poussant ainsi la dame à revenir à la charge. C’est sûr qu’à la prochaine descente du Commissaire priseur, il n’y aura pas d’excuse. Interpellé sur la question, le nouveau président reconnaît qu’il n’a pas été correctement informé du dossier au moment de la passation de service. « On ne m’a pas parlé de la descente de l’huissier. Ass m’a parlé du différend avec la Dame et du moratoire qu’il avait trouvé avec elle. On devait lui verser 1 million par an. Mais on a arrêté au premier versement », soutient-il. Toutefois, Baba Tandian qui « déplore une telle situation, au moment où l’on annonce une santé financière » à la fédération, souligne qu’il va jouer sa partition afin de sauver les meubles (de la fédération).

Mbaye THIANDOUM l'asquotidien
leral .net



Titre de votre page Titre de votre page