leral.net | S'informer en temps réel

Lutte contre la Covid-19 : Le stade Lamine Guèye de Kaolack transformé en centre de vaccination

Dans le cadre d’un partenariat entre le district sanitaire de Kaolack et l’Odcav éponyme le stade Lamine Guèye de ladite ville a accueilli une journée de vaccination contre la Covid 19. Une initiative appuyée par le président du mouvement citoyen Kaolack nouvelle vision (Knv), Ahmed Youssouph Bengelloune.


Rédigé par leral.net le Mardi 10 Août 2021 à 16:33 | | 0 commentaire(s)|

Lutte contre la Covid-19 : Le stade Lamine Guèye de Kaolack transformé en centre de vaccination
Le mouvement sportif de Kaolack, mobilisé contre l’épidémie de coronavirus. C’est l’image forte du week-end dernier, à Kaolack, avec le stade Lamine Guèye qui avait les allures d’une vaste plateforme de vaccination.

Cette initiative conjointe du district sanitaire et l’Organisme départemental de coordination des activités de vacances (Odcav) avait pour parrain le leader du mouvement Kaolack nouvelle vision (Knv).

En l’espace d’une seule journée près de 500 sportifs ont reçu une dose du vaccin contre le Covid-19. Une performance qui a ravi le parrain. « La vie est si précieuse que chacun d’entre nous doit faire preuve de responsabilité, en contribuant à l’élan collectif de la campagne de vaccination », a souligné le président de Knv.

Il a justifié avoir répondu favorablement à la demande des initiateurs du projet en intégrant le rôle stratégique des jeunes dans cette croisade. « Le mouvement sportif, catalyseur de la jeunesse et puissant vecteur de mobilisation, reste un levier incontournable pour booster davantage la campagne de vaccination », a-t-il ajouté.

Pour sa part, le responsable local de l’Odcav qui s’est réjoui de la disponibilité des autorités sanitaires, envisage de décentraliser l’initiative au niveau des zones.

« Ce challenge de faire vacciner le maximum des sportifs du département a été réalisé dans sa première phase, nous envisageons de l’étendre aux axes de Gandiaye et de Ndoffane avant de la délocaliser au niveau des zones. Nous espérons que le district et le parrain vont nous accompagner dans ce projet », a souhaité Insa Diouf, porté en juillet dernier à la tête de l’Odcav de Kaolack.
Libération


Titre de votre page Titre de votre page