leral.net | S'informer en temps réel

Lutte contre le terrorisme : trois présumés djihadistes, dont une dame, arrêtés et transférés à Dakar

La légion Est de la gendarmerie de Tambacounda et Kédougou a interpellé Ousmane Diallo, 57 ans, Ousseynou Diallo, 28 ans et Mariame Ly, 40 ans, mardi dernier, au quartier Saré Issa de Tamba. Soupçonnés d’être des djihadistes, ils sont transférés à la Section de recherches de Dakar, pour enquête.


Rédigé par leral.net le Lundi 11 Décembre 2017 à 10:14 | | 0 commentaire(s)|



Dans la région de Tambacounda, les éléments de la légion de gendarmerie territoriale Est ne laisse aucun répit aux malfaiteurs. Ils les traquent jusque dans leurs derniers retranchements, à travers des opérations de sécurisation des personnes et de leurs biens ; ce qui a porté ses fruits, dans la nuit du mardi dernier.

En effet, exploitant une information dans le cadre de la communauté du renseignement mise en place, les hommes du capitaine Mané, commandant de la Compagnie de gendarmerie de Tambacounda, ont interpellé, au quartier Saré Issa, Ousmane Diallo, gérant d’une boutique dans une maison où les chambres sont occupées, alors que sa famille vit ailleurs.

Originaire de Tombouctou, l’homme a obtenu la nationalité sénégalaise. La réquisition de son domicile a permis aux hommes en bleu de saisir plusieurs téléphones portables et des exemplaires du Saint Coran. Remontant la filière, les pandores arrêtent Ouseynou Diallo, 28 ans, se disant le neveu du premier nommé. Par devers lui, des vidéos de propagande djihadiste, par des prêcheurs au Mali, au Niger et au Burkina.

En cours d’enquête, les pandores mettent la main sur la dame Mariame Ly, 40 ans, en contact avec un braqueur activement recherché. Mariame est l’épouse du meurtrier de Mama Bâ, domicilié au village de Kenidala Thiathioro. Soupçonnés d’être des djihadistes, Ousmane Diallo, Ouseynou Diallo et Mariame Ly ont été transférés à Dakar, vendredi, pour les besoins de l’enquête.





L’Observateur



Cliquez-ici pour regarder plus de videos