leral.net | S'informer en temps réel

Malicounda - transformation des fruits et légumes : après formation, 25 femmes reçoivent des lots de matériels pour être opérationnelles

Maguette Sène, le maire de Malicounda et directeur du Centre des OEuvres Universitaires de Dakar (COUD), a remis lundi à 25 femmes de Malicounda-Carrefour leurs diplômes à l’issue d’une formation sur la transformation des fruits et légumes et un lot de matériel pour leur permettre d’être opérationnelles.


Rédigé par leral.net le Mercredi 22 Septembre 2021 à 09:59 | | 0 commentaire(s)|

Malicounda - transformation des fruits et légumes : après formation, 25 femmes reçoivent des lots de matériels pour être opérationnelles
Le maire de Malicounda s’est réjoui de voir les femmes lui présenter une gamme de produits transformés, avec le concours de personnes compétentes formées par l’Institut de Technologie Alimentaire (ITA) et partageant leur savoir-faire avec leurs soeurs, avec le concours Madame Diallo Anta Badiane, ayant assuré la formation et l’encadrement.

Selon lui, la formation des femmes faite en un temps record, cinq jours, participe de la marche vers leur autonomisation leur permettant d’avoir la possibilité de gagner des revenus. Il n’a pas manqué de demander aux jeunes et aux femmes de se rapprocher de la Délégation à l’Entreprenariat Rapid des femmes et des jeunes (DER) pour trouver des financements.

En plus, le maire de Malicounda leur a promis un stand au niveau du futur centre commercial de Malicounda afin de leur assurer un lieu où écouler leurs produits transformés. A l’en croire, les actions de la commune vont continuer pour les accompagner à la création d’un Groupement d’intérêt économique (GIE).

Fatimata Sow, la présidente des femmes de Malicounda-Carrefour et porte-parole des 25 récipiendaires, a indiqué que les jus de fruits, les marmelades, les sirops à base de fruits locaux, n’ont plus de secret pour elles. Pour elle, les techniques de fabrication du sirop de «nguer» et du «kinkéliba» traité, sont maîtrisés.

L’imam et adjoint au délégué de quartier de Malicounda a séduit de manière inédite par les propos mais aussi par des pas de danse pour marquer toute son émotion et sa satisfaction. A l’en croire, la marche vers le développement du Sénégal passe, en partie, par les femmes.

La démarche du maire de Malicounda participe à la lutte contre l’oisiveté, avec la fin de la non occupation à des taches non rentables. Par ailleurs, en dehors cette action envers les femmes de sa commune, des jeunes sportifs s’étant investis dans des opérations de nettoyage de dépotoirs sauvages ont reçu des lots de matériel sportif dont des maillots.
Sud Quotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page