leral.net | S'informer en temps réel
Lundi 26 Janvier 2015

Marché lucratif des visas d’entrée au Sénégal: Bictogo, l’homme de paille du régime ?


Pour qui roule Adama Bictogo du nom de cet homme d’affaires ivoirien sorti on se sait d’où et qui brasse des milliards dans le dos des pauvres sénégalais ? A qui l’homme vaut son statut de super privilégié pour ne pas dire chouchou de la République ? Votre site pose le débat.



Marché lucratif des visas d’entrée au Sénégal: Bictogo, l’homme de paille du régime ?
Au Sénégal, au pays des paradoxes, décidément on aime bien les scandales. Limite, c’est à croire qu’ici, les choses se font toujours à l’envers. D’ou l’exception sénégalaise qui, au propre comme figuré, nous colle terriblement à la peau. En effet, passé la tempête médiatique provoquée par les fracassantes révélations de l’ancien chef de l’Etat Abdoulaye Wade concernant les affaires petrotim et Mittal, qui ont somme toute secoué le Palais présidentiel, une autre affaire pour ne pas dire scandale, est en passe d’éclater au grand jour. D’ailleurs, ce n’est qu’une question de temps, selon des sources qui se sont confiées à votre site préféré leral.net. Il faut dire qu’il s’agit ni plus, ni moins que le juteux marché des visas d’entrée au Sénégal. « L’affaire est gravissime », martèle la source très au fait de ce machin. D’ailleurs il nous revient que le plus cocasse dans cette affaire c’est que l’homme d’affaire ivoirien Adama Bictogo dont l’identité a été révélé pour la première fois par nos confrères de Libération ne serait que l’homme de paille du régime en place. En d’autres termes, il ne serait que le prête-nom de certains dignitaires de l’actuel régime. Car aujourd’hui, personne ne sait dans quelles conditions le marché a été filé à l’homme. Lequel, n’a pas manqué dans les colonnes du Magazine Jeune Afrique, de s’enorgueillir de ses relations « privilégiées » avec le Chef de l’Etat Macky Sall. Et Tenez-vous bien, Bictogo bénéficie également, selon ses dires toujours dans le Magazine, d’une aire de production de 40 hectares pour une production de 20 méga watts d’énergie renouvelable. Et encore et encore… Difficile au vu de ces entrefaites de ne pas s’interroger et légitimement d’ailleurs sur la SNEDAI (Ndlr : nom de la société de Bictogo en charge des visas). Maintenant, il appartient aux tenants actuels du pouvoir et Macky Sall en premier d’éclairer la lanterne de l’opinion sur tout le mystère qui entoure le juteux marché des visas qui brasse des milliards au risque de se mettre davantage le peuple à dos. Lequel n’arrive toujours pas à avaler la pilule amère que constitue le déplacement de son président au pays de Marianne pour soutenir les contempteurs du Prophète Mohamed (PSL). Quid des affaires Petrotim et Mittal… Les questions demeurent toujours sans réponses. Attention à la poussée de colère…
( Les News )



Titre de votre page Titre de votre page