leral.net | S'informer en temps réel

Mbolo Birane / « Écartés » des 65 000 emplois promis par l’Etat: Les jeunes annoncent une marche

Mis «à l’écart» dans le recrutement des 65 000 emplois à travers le Programme d’urgence «Xéyyu Ndaw Gni» du Président Macky Sall, les membres du Collectif pour l’emploi et la défense des intérêts de la jeunesse de la commune de Mbolo Birane annoncent une marche pacifique le 30 septembre prochain.


Rédigé par leral.net le Mardi 21 Septembre 2021 à 14:18 | | 0 commentaire(s)|

Mbolo Birane / « Écartés » des 65 000 emplois promis par l’Etat: Les jeunes annoncent une marche
Une marche pacifique est annoncée le 30 septembre prochain dans la commune de Mbolo Birane, située dans le département de Podor, à l’initiative du Collectif pour l’emploi et la défense des intérêts de la jeunesse, qui exige plus de considération.

Selon le collectif, la jeunesse a été laissée en rade dans le processus de recrutement des 65 000 emplois à travers le Programme d’urgence «Xéyyu Ndaw Gni». Alors, dans un communiqué, Mama­dou Sy, coordonnateur dudit collectif, et ses camarades dénoncent tout en condamnant «fermement, la discrimination et le manque de considération envers leur commune». «Nous constatons et dénonçons avec la dernière énergie, ‘le recrutement politique, notre commune composée de 26 villages et plus d’une vingtaine d’hameaux est laissée en rade, sa jeunesse désespérée, oubliée et désœuvrée, s’inquiète de son avenir. Un quota a été octroyé aux dinosaures politiques, des pratiques extrêmement graves, nous fustigeons cette démarche», affirment-ils.

Et d’ajouter : «A la suite du recrutement illégal et déraisonnable des 5000 enseignants, nous avons constaté que certains responsables des autres arrondissements du département de Podor ont partagé les quotas entre eux. La commune de Mbolo Birane a été oubliée, ce qui est intolérable et inacceptable ».

Pourtant, la commune regorge, selon ce collectif, de milliers de jeunes diplômés et non diplômés qui peinent à intégrer le marché de l’emploi. Ainsi, ces membres estiment cette faute imputable en grande partie aux leaders politiques qui ne se soucient pas de l’avenir de la jeunesse.

En outre, Mamadou Sy et Cie pensent que la jeunesse est orpheline d’autorités politiques dans cette zone. Ils n’ont aucun soutien des autorités politiques et n’ont aucune assistance afin qu’ils puissent bénéficier des recrutements de l’Etat et emplois octroyés par des responsables politiques. Cha­que jour des emplois sont distribués dans les autres communes : Port, Coud (Ndlr Centre des œuvres universitaires de Dakar), Ddd (Ndlr Dakar Dem Dikk), Education et autres institutions, la commune de Mbolo Birane est oubliée et laissée à elle-même.

Ils rappellent que d’après les directives présidentielles issues du Con­seil des ministres, le Pro­gramme d’urgence pour l’insertion des jeunes «Xéyyu Ndaw Gni» doit être fait dans le respect de l’équité territoriale et sociale. Dans le même sillage, ils interpellent le président de la République, Macky Sall, par rapport au sort des jeunes de la commune de Mbolo Birane qui «souffrent». Ils invitent la population de la commune à prendre ses responsabilités, pour sortir leur commune de cette «obscurité inquiétante».






Le Quotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page