leral.net | S'informer en temps réel

Me Moussa Felix Sow aux avocats de Karim Wade: "Cette décision ne remet pas en cause celle de la Crei..."


Rédigé par leral.net le Mercredi 14 Mars 2018 à 17:28 | | 0 commentaire(s)|

La Cour d’appel de Paris a rejeté mercredi, la saisie des biens de Karim Wade et de Bibo Bourgi, confirmant le jugement rendu en première instance en septembre 2016. Si du côté de la défense, on s’est fendu d’un communiqué pour apprécier positivement cette décision, du côté de la partie civile (Etat du Sénégal) par contre, on refuse de parler de défaite.

«L’infraction d’enrichissement illicite ne fait pas partie du Code pénal français. Si la Cour d’appel de Paris a confirmé la décision, c’est par ce que probablement il a suivi le Tribunal d’instance. Mais, pour plus de précaution, il faut attendre l’arrêt de la Cour pour connaître la motivation qui a été faite », a dit l’un d’eux, Me Moussa Felix Sow sur les ondes la Rfm. L’ancien bâtonnier de l’Ordre des avocats ajoute que cette ne remet nullement en cause la décision rendue les décisions rendues par la justice sénégalaise.

«Chaque pays est souverain. Le Sénégal a dans son corpus pénal l’enrichissement illicite qui est reconnue par la convention des Nations-Unies, laquelle a été ratifiée par la France. Normalement, il y a un modus opérendi qui est prévu par la Convention pour l’exéquatur des décisions. Si la France avait simplement appliqué la Convention des nations Unies, peut-être qu’on ne serait pas à cette décision. Il faut respecter la souveraineté d’un Etat. Mais, cela ne veut pas dire que la décision qui a été rendue par la Crei (Cour de répression de l’enrichissement illicite) n’était pas fondée, parce que fondée sur la loi pénale qui existe au Sénégal», a-t-il souligné allusion à Me Seydou Diagne, qui estime que cette décision remet en cause la condamnation de Karim Wade.





Leral.net



Cliquez-ici pour regarder plus de videos