leral.net | S'informer en temps réel

Menace de paralysie du Crédit Mutuel Sénégal: la Direction rassure et démonte les arguments avancés par les grévistes

Des travailleurs du Crédit Mutuel du Sénégal ont projeté d’organiser un point de presse pour dénoncer la crise qui sévit au sein de l'institution financière. Avec une grève attendue, la rencontre est prévue ce samedi après-midi au siège de la CNTS. Réaction immédiate des proches de la Direction: ces travailleurs ne se sont jamais réunis en AG pour décider d’aller en grève ni pour paralyser le système.


Rédigé par leral.net le Samedi 19 Septembre 2020 à 15:55 | | 9 commentaire(s)|

Menace de paralysie du Crédit Mutuel Sénégal: la Direction rassure et démonte les arguments avancés par les grévistes
D’après la lettre parvenue à Leral.net, c’est plutôt « un groupuscule de personnes travaillant au CMS, qui veut prendre en otage les Sénégalais, en faisant des publications ou annonces de ce genre, sans fondement. Ils jouent sur l’effet d’annonce ».

Depuis l’arrivée du nouveau DG, nous dit-on, seules deux personnes ont été recrutées avec la compétence et les connaissances nécessaires, pour avoir satisfait aux exigences d’un recrutement fait sur appel à candidature ouvert (externe et interne).

« Aujourd’hui, ces deux personnes sont en train de prouver ce pourquoi elles ont été recrutées et apportent de la valeur ajoutée à l’entreprise. Cette entreprise appartient à tous les Sénégalais. Donc, tout Sénégalais qui a la compétence requise, peut apporter sa pierre à l’édifice que le nouveau DG est en train de construire brique par brique ».

Quant au non-respect de la promotion interne, il n’en est rien, ajoute la note, car près de 20 personnes ont connu des promotions interne depuis l’arrivée du nouveau DG. (Des responsabilités allant de Directeur à Gérant de Caisses).

« Les licenciements cités sont bien réels mais faits sur la base de rapport d’inspection et de contrôle. Certains licenciements sont faits sur la base d’anciens rapports que les prédécesseurs du DG n’ont pas pu exécuter et d’autres, suite aux missions de vérification qui ont prouvé que ces personnes étaient fautives.

Sur les travaux de l’accord d’entreprise, ce sont les délégués du personnel qui ont quitté la table des négociations. Donc, là, il ne dépend que des délégués pour poursuivre les travaux


Pour rassurer les Sénégalais, la note indique qu'en ce qui concerne « la menace de grève, il n’en est rien, car le personnel reste concentré à servir les Sénégalais pour une meilleure qualité de service.

Aucun système ne sera paralysé. Que les Sénégalais se rassurent. Ils continuent à faire confiance au CMS, et le CMS en est conscient.
»



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page