leral.net | S'informer en temps réel

Mimi Touré: « Un choix de se désolidariser de ses pairs, devrait obliger un tel maire à aller trouver des financements privés »

Mimi Touré, ex-présidente du CESE, a égratigné les positions de certains pyromanes politiques. Elle décrie l’idée de la création d’une association parallèle à celle des maires du Sénégal (Ams). Ainsi, elle interpelle les nouveaux maires à plus de retenue et de maturité, afin de dépassionner les débats.


Rédigé par leral.net le Mardi 15 Mars 2022 à 18:50 | | 0 commentaire(s)|

Mimi Touré: « Un choix de se désolidariser de ses pairs, devrait obliger un tel maire à aller trouver des financements privés »
L’ex-présidente du CESE, Aminata Touré, s’est montrée intraitable face à ses convictions politiques. Ses positions dévoile un fort caractère de femme, bien réaliste et très disposée à la défense des intérêts et positions du gouvernement. Elle précise que la Mairie est un démembre de l’Etat et le maire, un représentant de l’Etat. Donc, quelle soit l’appartenance politique, le choix de se désolidariser de ses pairs, investis pour la gestion des affaires locales, devrait obliger un tel maire à aller chercher ses propres financements privés.

Interpellée sur la hausse des prix de denrées de première nécessité, Mimi Touré l’explique par la dépendance du pays à des produits importés. Donc, la solution insiste-t-elle, serait de se battre pour une autosuffisance alimentaire, pour une meilleure maîtrise des prix.

D’après elle, le président de la République, Macky Sall a fait de son mieux, avec des efforts intenses pour aider à soulager les nombreux ménages en situation de vulnérabilité. Sous ce registre, elle exhorte à la préservation de l’image du Sénégal, qui bénéficie de bonnes pratiques.


Ousmane Wade

Titre de votre page Titre de votre page