leral.net | S'informer en temps réel

Mutinerie à la prison de Mbacké: Ce qui s’est passé


Rédigé par leral.net le Samedi 9 Octobre 2021 à 11:31 | | 0 commentaire(s)|

Mutinerie à la prison de Mbacké: Ce qui s’est passé
Une mutinerie a éclaté à la prison de Mbacké. Six gardes pénitentiaires et des mutins ont été blessés à l’occasion de la révolte d’un groupe de détenus. Une rude bagarre a opposé des matons à des prisonniers au niveau de la cour de cette Mac.

Que s’est-il passé? Comme à l’accoutumée, les détenus étaient sortis, mercredi dernier, au niveau de la cour de la prison, vers 9 heures jusqu’à 17 h 45. Ainsi, les matons ont procédé au rappel pour que chaque détenu regagne sa cellule. Mais 8 d’entre eux ont refusé de répondre à l’appel et de rejoindre leur chambre. Et les gardes pénitentiaires ont sommé ces mutins d’exécuter leur ordre.

Poussant le bouchon plus loin, ces prisonniers ont attaqué les matons à l’aide des fourneaux et des poignets en fer des seaux, avant de tenter de s’évader. Ainsi, six gardes pénitentiaires ont été blessés à la tête lors de la bagarre. Et ces derniers ont même tiré des coups de feu en l’air pour neutraliser les ” rebelles”, qui ont proféré des propos injurieux à l’endroit desdits agents.

D'aprés Rewmi, les mutins ont été extraits de leur cellule puis entendus par les enquêteurs. Les mutins sont poursuivis pour plusieurs charges, dont l'association de malfaiteurs, la tentative d’évasion, l'outrage à agent, la violence et voies de fait, la rébellion, les injures publiques, entre autres.

Les mutins ont été tous condamnés par le Tribunal de Grande instance de Pikine-Guédiawaye, pour association de malfaiteurs, vols en réunion, entre autres délits. Certains d’entre eux étaient à la Mac de Rebeuss et le reste dans d’autres prisons de Dakar. Puis, ces 8 détenus ont été, par la suite, transférés à la prison de Thiès.

Mais au courant du mois d’août dernier, les 8 prisonniers ont fait l’objet d’un nouveau transfèrement; ils ont atterri à la prison de Mbacké. D

Déférés ce vendredi au Tribunal de Grande Instance de Diourbel, les mutins ont bénéficié d’un retour de parquet. Ils devront faire face au procureur lundi prochain.

Raison de la mutinerie ? Les mutins voulaient être dans une seule chambre. Au cas contraire, ils souhaitaient être transférés dans un autre endroit du pays. Finalement, ces bandits ont organisé une mutinerie pour tenter de s’évader de la prison.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page