Non, Apple ne va pas "brader" ses iPhone en septembre

"Apple pourrait casser le prix de ses iPhone", peut-on lire régulièrement. Alors que les rumeurs sur les prochains iPhone - qui seront présentés au mois de septembre -, la possibilité qu'Apple baisse le prix de ses smartphones, revient sur le devant de la scène. Une décision qui apparaît peu probable et laisse simplement penser que les prochains iPhone X remplaceront les modèles actuels, au même prix.


Rédigé par leral.net le Lundi 11 Juin 2018 à 09:32 | | 0 commentaire(s)|

Trois modèles au design d'iPhone X. D'après plusieurs sources et notamment l'agence américaine Bloomberg, trois modèles d'iPhone devraient être présentés en septembre prochain pour remplacer les modèles actuels. Cette année, l'iPhone X - édition spéciale pour les dix ans de l'iPhone - vendu 1.159 euros était commercialisés au côté des iPhone 8 et 8 Plus, eux aussi présentés en septembre 2017. Mais, nouveauté, les remplaçants de ses trois modèles reprendront le design de l'iPhone X avec une encoche en haut de l'écran et sans bouton d'accueil. Les prix seraient donc les mêmes en comparant les modèles.

Des remplaçants des iPhone actuels. L'iPhone X de 5,8 pouces (la taille du modèle actuel) serait donc proposé entre 800 et 900 euros, tandis que l'iPhone X Plus avec un écran de 6,5 pouces coûterait entre 900 et 1.000 euros, soit comme les iPhone 8 et 8 Plus actuels, vendus 809 et 919 euros. Un troisième modèle, doté d'un écran LCD, quand les autres modèles seront équipés d'écrans OLED, serait proposé autour de 700 euros, à la place de l'iPhone 7.

Les ventes du modèle d'iPhone X de septembre 2017 seraient, elles, stoppées pour créer une gamme unique et plus simple. D'après l'analyste Ming-Chi Kuo, souvent bien informé, confirme ces détails et précise que les trois nouveaux modèles seraient commercialisés dès le mois de septembre.

iOS 12 pour tous les modèles. Tous ces nouveaux modèles seront propulsés par iOS 12, la prochaine mise à jour majeure du système d'exploitation d'Apple, présentée aux développeurs lors de la WWDC début juin. Cette nouvelle version intègre notamment une fonction mesurant le temps passé sur l'iPhone et permettant de fixer une limite d'usage pour chaque application. Elle utilise également, la nouvelle version d'ARKit, le système de réalité augmentée d'Apple, qui permet de jouer à plusieurs en réalité augmentée.





Europe1.fr