leral.net | S'informer en temps réel

Ordre du préfet de «retirer des affiches incriminées » : Bougane Guèye, « pour le moment », dit niet !

Dans une notification faite à Bougane Guèye Dany suite à sa convocation, hier lundi, , à la Sûreté urbaine, le préfet de Dakar avait donner instruction au leader du mouvement Guem Sa Bop de «retirer les affiches incriminées, dans un délai de 24 heures, à compter de la réception de la présente. A défaut, l’Administration se réserve le droit de prendre toutes les dispositions nécessaires, afin de procéder, à vos frais, à leur retrait». Dans sa lettre-réponse Bougane Guèye Dany pour le moment refuse de se plier à cette injonction et étale ses raisons !


Rédigé par leral.net le Mardi 24 Août 2021 à 19:13 | | 4 commentaire(s)|

Ordre du préfet de «retirer des affiches incriminées » : Bougane Guèye, « pour le moment », dit niet !
Dans sa lettre réponse, le leader du mouvement Guem Sa Bop a souligné au préfet ce qui semblent être des irrégularités dans la forme et dans le fond. La première est que Bougane sur cette injonction a reçu une lettre et non un arrêté préfectoral. Ce qui selon lui ne saurait entrainer des effets juridiques à son encontre..

Pourtant selon le préfet de Dakar, Mor Talla Tine, les affiches de Bougane comportant des messages politiques qui violaient la loi n°83-20 du 28 janvier 1983, et qui «sont de nature à créer des troubles à l’ordre public, à travers des actes de vandalisme».

Mais là aussi Bougane Guèye insiste que nulle part sur ses affiches on ne relève de pareils actes, alors qu’il incitait seulement les citoyens à accomplir un devoir citoyen.
.
Autant de raisons parmi d’autres, (voir photos) qui font que rien ne l’oblige à exécuter cette décision préfectorale… Dans l’attente d’une décision qu’il jugera légale, « pour le moment », le leader de Guem Sa Bop dit niet !





Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page