Ousmane Tanor Dieng, sur le message à la Nation: "Le dialogue doit être relancé"


Rédigé par leral.net le Mardi 2 Janvier 2018 à 11:10 | | 0 commentaire(s)|

"Je me félicite de la qualité du message du Chef de l'Etat étant entendu que, pour moi, une adresse à la Nation n'est ni un discours-programme ni un moment de polémique. C'est un rituel qui veut que le président de la République s'adresse à la Nation. C'est rassurant pour, le Sénégal de voir que depuis 3 ans, le taux de croissance est au-delà de 6,5% et nous espérons 7% en 2018. Ce qui est encore plus rassurant, c'est qu'en 2018, avec l'exploitation du pétrole, nous pouvons assez rapidement avoir une croissance à 2 chiffres. Tout cela se fera dans la plus grande transparence. Je salue l'ouverture et la disponibilité affichée par le président de la République pour la paix en Casamance.

Depuis quelque temps, on note une certaine stabilité. Il faudrait faire certains efforts pour aboutir à une paix définitive. Il a également redit sa disponibilité pour le dialogue, avec la désignation d'un facilitateur dans le cadre des concertations sur le processus électoral. Il a invité la classe politique à se rencontrer.

En tant qu'héritier de Senghor, je suis persuadé que le dialogue, les concertations et l'échange sont essentiels pour une Nation. Le dialogue ne réussit pas forcément dès qu'on l'entreprend. Cela demande de la patience, beaucoup de doigté, d'intelligence et un sens du compromis. Chacune des parties doit faire des efforts, car si chacun reste à sa place, il n'y aura pas d'évolution."