leral.net | S'informer en temps réel

Parrainage : Le M23 vote la loi et tire à boulets rouges sur l’opposition


Rédigé par leral.net le Vendredi 13 Avril 2018 à 12:41 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Le mouvement du 23 juin est en phase avec le Président Macky Sall. Pour les animateurs de cette organisation, « vouloir assimiler le parrainage au projet de loi présenté à l’Assemblée nationale le 23 juin, relève de la pure manipulation et d’une tentative d’installer le chaos dans le pays, sans prétexte légitime ».

«Les arguments des pourfendeurs du projet ne peuvent convaincre les citoyens épris de justice", a dit Ousmane Ndiaye hier, lors d’une conférence de presse au siège de l’organisation. Le Vice-président du M23 dénonce l’absence de contre-proposition de la part de l’opposition, qui rue dans les brancards, pour bloquer le projet. "Depuis plus de 10 jours, ils parlent. Mais personne ne dit que le parrainage est une entorse à la démocratie. Il n’y a que des discours vides, creux. Ces gens ne veulent rééditer un 23 juin bis. Ils veulent créer l’insurrection et instaurer la violence dans le pays. Parler d’un 23 juin bis, c’est souiller la mémoire des martyrs du 23 juin", a-t-il ajouté.

Mais, si le porte-parole du jour du M23 s’est montré « volubile et expansif » hier, contre les pourfendeurs du régime en place, c'est parce qu’il s’agite sous la dictée du Palais, révèle « Source A ».

Le journal renseigne que Ousmane Ndiaye, vice-président du M23, fut un membre de l’Alliance Jëf Jël et avait transhumé au profit de l’Alliance pour la République dans un passé récent. Mieux, aux dernières élections municipales, l’homme avait promis en vain de livrer la municipalité de Khombole à Macky Sall. Ousmane Ndiaye fut même conseiller à la Primature sous l’actuel régime.

C’est dire…