leral.net | S'informer en temps réel

Pénurie d'eau : Mansour Faye lance les travaux de trois forages à Dakar

Le gouvernement est soucieux de l'amélioration de l'approvisionnement en eau potable de Dakar avant la mise en service de la troisième usine de traitement d'eau de Keur Momar Sarr (KMS3). C'est pourquoi, après avoir lancé le Programme spécial de renforcement de l'alimentation en eau de la région, à partir du champ captant l'axe de Bayakh-Diender et Thieudem (département de Rufisque) en décembre dernier, il a décidé de réaliser de trois (3) nouveaux forages au cœur de la capitale sénégalaise. Des ouvrages dont les travaux ont été lancés par le ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement, Mansour Faye, ce jeudi 12 juillet, dans la commune de Dieuppeul-Derklé, en compagnie du maire Cheikh Guèye.


Rédigé par leral.net le Jeudi 12 Juillet 2018 à 22:51 | | 0 commentaire(s)|

Il s'agit notamment de réaliser un forage à Dieuppeul, un à la Cité Tobago et un autre à Nord Foire. Des forages dont la profondeur prévisionnelle est estimée à 105 mètres et la capacité entre 50 et 100 mètres cube d'eau par heure. La durée des travaux est estimée à 45 jours au maximum. Mais, le montant de ces ouvrages n'a pas été annoncé.
Selon le ministre, ces trois (3) nouveaux forages dédiés vont renforcer ce programme spécial qui est en cours de réalisation. Et celui de Dieuppeul permettra aux quartiers de Dieuppeul, Sicap Liberté, Ben Tally, Niary Tally et Grand-Dakar, de disposer de l'eau 24h/24.
À en croire Mansour Faye, avec la déconnexion des maraichers, la mise en service des forages de Tassette (Thiès) et des 5 forages de Bayakh, à partir du 20 juillet 2018, et la remise en marche de la quatrième pompe de l'usine de Keur Momar Sarr, le déficit en eau potable de Dakar va connaitre une nette amélioration. Mais, pour combler définitivement ce déficit, il faut la mise en service de KMS3.
Malgré qu'"il est déconseillé de faire des forages à Dakar car elle présente un environnement assez particulier", le ministre s'est dit "très rassuré" par rapport aux assurances données par les services techniques.
Mansour Faye a, par ailleurs, annoncé que le processus de l'usine de dessalement de l'eau de mer des Mamelles est en cours. Selon lui, la première phase de pré-qualification a été dépassée. Aujourd'hui, ils en sont à la phase de recrutement de l'entreprise qui effectuera les travaux. Et ces derniers seront lancés au mois de janvier 2019 au plus tard.
Venu assister au lancement des travaux du forage de sa commune, Cheikh Guèye, maire de Dieuppeul-Derklé, a salué et magnifié le projet qui, selon lui, est venu à son heure. De l'avis du maire, trouver le liquide précieux dans les quartiers de la commune, est "un véritable problème".
Cheikh Guèye a également saisi la présence du ministre pour poser le problème d'assainissement que rencontre sa commune, notamment le marché Castors, et autres.
Il faut noter que la rencontre a aussi enregistré la présence des directeurs généraux de la Société nationale des eaux du Sénégal (Sones) et la Société sénégalaise des eaux (Sde), du sous-préfet de Grand-Dakar, des autorités religieuses et coutumières de la localité, des populations, etc.


Dakarflash