leral.net | S'informer en temps réel

Pénurie d'eau à Dakar: Serigne Mbaye Thiam rejette la faute sur le régime de Me Wade

Le ministre de l’Eau a été interpellé ce matin sur la situation de l’alimentation en eau dans certaines zones. Serigne Mbaye Thiam qui a tenté de rassurer les populations, a fait savoir que ce retard dans l’investissement des infrastructures, qui devait faciliter l’approvisionnement en eau, "n’est pas imputable à Macky Sall".


Rédigé par leral.net le Mardi 24 Novembre 2020 à 12:16 | | 0 commentaire(s)|

« Cette situation est due à un déphasage qu’il y a entre l’augmentation de la demande d’eau et les volumes d’eau disponibles et qui fait qu’on a un déficit dans les volumes d’eau disponibles. On me dira que le Président Macky Sall est là depuis 2012, pourquoi il y a ce retard d’investissement. Ce retard d’investissement n’est pas imputable au président Macky Sall

.En 2009, le gouvernement avait entrepris des études ou plans institutionnels aux plans d’investissements structurants à mettre en œuvre pour faire face au déficit prévisionnel qui était attendu en 2012. Il était alors prévu une troisième usine à Keur Momar Sarr et deux usines de dessalement de l’eau de mer…

En 2011, le gouvernement du Sénégal a décidé d’interrompre ce processus pour aller faire une concession globale avec une société privée, sur la base d’un protocole d’accord signé en mai 2011. Le business-plan de cette société privée avait montré quelques mois après, qu’avec ce modèle de concession intégral, le prix de l’eau devait être augmenté d’environ 30%. Et le gouvernement a abandonné cette option.

Et c’est sur ces entrefaites que le Président Macky Sall est arrivé au pouvoir et il a demandé de prolonger le contrat de la Sde et de relancer le projet de la troisième usine de Keur Momar Sarr et l’usine de dessalement…

Ce sont des tergiversations qu’on a eu sur les solutions structurantes à mettre en œuvre, entre 2009 et 2011, qui ont amené ce retard… »




Cliquez-ici pour regarder plus de videos