leral.net | S'informer en temps réel
Dimanche 28 Août 2011

Pour Marcia Bernicat, les maires de l'opposition « ont les mains ligotées »


Dans un câble publié par Wikileaks, l’ancien ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, Marcia Bernicat, a expliqué comment agis le pouvoir d'Abdoulaye Wade pour empêcher les maires de l'opposition portées à la tête des grandes villes du pays, à l’issus des élections locales de mars 2009, de travailler. Citant l’exemple du maire de la ville de Dakar, Khalifa Sall, le cable estime que «M. Sall a les mains ligotées».



Pour Marcia Bernicat, les maires de l'opposition « ont les mains ligotées »
Lui, ainsi que tous les autres, sont «ligotées» par la fameuse modification de l'article 68 du Code de l'urbanisme promulgué en août 2008, avec l'insertion de nouvelles dispositions, à savoir, «Une autorisation pour toute construction et rénovation de bâtiments situés dans le territoire administratif des collectivités locales (…) et un ‘’feu vert’’ du ministère chargé des Affaires urbaines pour tous travaux d’ordre public ». Selon la source citée par Marcia Bernicat, ces modifications lient les mains des nouveaux élus et marque un recul pour le long processus de décentralisation au Sénégal». L’ancien ambassadeur des Etats-Unis, n’a pas aussi manqué de s’exprimer sur la prochaine présidentielle au Sénégal. Si les maires de l'opposition vont profiter de leurs nouvelles positions pour contester la suprématie du parti au pouvoir en vue du scrutin de février 2012, la diplomate pense que le gouvernement va utiliser des méthodes fortes, telle que la retenue de fonds dont les collectivités locales ont un grand besoin, pour freiner leur action.

Doudou SECK (Stagiaire) pressafrik.com
( Les News )




1.Posté par Famille de victime du Naufrage du Joola le 29/08/2011 07:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

IL EN EST AINSI POUR LE NAUFRAGE DU JOOLA....LA CORRUPTION A L'ORIGINE DE LA PLUS GRANDE CATASTROPHE MARITIME CIVILE MONDIALE CIVILE A CE JOUR...
UN PRESIDENT QUI A MEPRISE SON PEUPLE : NAUFRAGE DU JOOLA, LE NAUFRAGE DE LA HONTE le 26/09/2002, près de 2000 victimes, 13 nationalités.
CES FANTOMES QUI HANTENT….. DIEU EST GRAND ET IL SAURA APPORTER VERITE ET JUSTICE

Et si le naufrage du Joola m'était conté....

CES FANTOMES QUI HANTENT….. DIEU EST GRAND ET IL SAURA APPORTER VERITE ET JUSTICE

On ne peut pas tourner la page quand on sait que le drame était prévisible...
Tous du Président, son fils, aux ministres savaient que le bateau n’était plus navigable et pourtant on l’a remis en rotation après plusieurs avaries (la dernière 10 septembre 2002, le drame a eu lieu le 26 septembre). 2000 victimes mortes dans d’atroces souffrances pour la plupart des jeunes. Les secours n’arriveront que 18 h après alors que le drame était connu, pourquoi ???? tout était possible, des victimes abandonnées….
Pourquoi le Président Wade a-t-il refusé que les forces françaises décollent pour porter secours ?

Un pool d’avocats sénégalais payés sur les deniers publics pour faire annuler tous les mandats mais la procédure judiciaire en France toujours en cours et toujours 7 mandats d’arrêts internationaux à l’encontre des présumés coupables.

Une épine entre la France et le Sénégal, un drame méprisé et bafoué mais des familles de victimes déterminées..... Des intérêts économiques et politiques (françafrique) entravent la vérité et la justice..et bafouent les droits de l’homme. trop de zones d’ombres autour de ce drame.
DES IMAGES DOULOUREUSES, INSOUTENABLES AU LENDEMAIN DU DRAME ET DES TEMOIGNAGES QUI ACCUSENT LE POUVOIR SENEGALAIS :

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site
Titre de votre page Titre de votre page