leral.net | S'informer en temps réel

Pourquoi Abdoulaye Daouda Diallo a lancé son mouvement


Rédigé par leral.net le Dimanche 3 Décembre 2017 à 21:23 | | 0 commentaire(s)|

Pourquoi Abdoulaye Daouda Diallo a lancé son mouvement
A compter de ce premier week-end du mois de décembre 2017, le très réservé ministre des Infrastructures du Sénégal se lance dans la "jungle" politique. En effet, à travers un méga meeting mal organisé au Fouta, dans une totale confusion où chacun tenait à s'emparer du micro, Abdoulaye Daouda Diallo a fait sa rentrée politique.

Rien de nouveau sous les ors de la " République au florilège de volte- face" s'empresseront de dire certains. Oh que si. Car, à force de "creuser ", dakarposte a appris de bonnes sources, que ce n'est pas fortuit que l'homme des rêves de Me Tamaro Seydi se jette pieds et poings liés dans la jungle politique.

Il nous revient qu'il est d'abord obnubilé par l'ambition personnelle. Ayant eu des échos en tant que ministre de l'Intérieur qu'il aurait auprès de l'opinion publique, le profil identique et/ou la même trajectoire que son mentor de Président de la République, cet ancien "limier en chef" aspire à devenir Premier Ministre du Sénégal et pourquoi pas, chef de l'État à l'image de ...Macky Sall.

"Mais il ne pouvait pas se lancer parce qu'il était dans un passé récent, ministre de l'Intérieur. Compte tenu de son statut de premier flic du pays, il ne pouvait pas afficher publiquement son appartenance certes connue", fait savoir une de nos sources.

De nos investigations sur le mouvement lancé par Abdoulaye Daouda Diallo et qui ravive les discussions dans les cafés et autres cadres selects, nous avons pu glaner qu'il a voulu étaler sa force de frappe, son leadership et sa capacité de gérer les relations humaines.

"Autant d'atouts qui font de Abdoulaye Daouda Diallo, un bon chef du gouvernement " glisse cette dame inconditionnelle du ministre des infrastructures. Que nenni bat en brèche, cette autre source jusqu'ici fiable, au fait de ce qui se trame dans le milieu des "apéristes". A l'en croire, Abdoulaye Daouda Diallo est gêné par la représentativité du très contesté Directeur du Coud. Quoiqu'epingle par l'OFNAC, Cheikh Oumar Hann, maire de Ndioum, a fini de rallier à sa cause plusieurs parmi les 22 communes de Podor.

Dakarposte reviendra d'ailleurs sur cette guéguerre , cette bataille à fleurets mouchetes qui se mène au Fouta entre A.Daouda Diallo, Abdoulaye Dia, Mamoudou Dème...




Dakarposte.com








Hebergeur d'image