leral.net | S'informer en temps réel

Présidentielle 2019 : Le nouveau mouvement politique « Sénégal REC » sur la liste

A peine né, le mouvement politique « Sénégal REC », veut se mesurer à la prochaine présidentielle. Papa Matar Diallo, président dudit mouvement et Cie comptent briguer le suffrage des Sénégalais pour l’élection présidentielle de 2019. En effet, vu les « échecs » du régime en place, ce mouvement composé de jeunes compte apporter des solutions face à cette situation. Ces jeunes étaient face à la presse ce mercredi 14 février, lors du lancement de cette nouvelle entité politique « Sénégal REC ».


Rédigé par leral.net le Mercredi 14 Février 2018 à 18:04 | | 0 commentaire(s)|

« Le manque de courage, l’absence de volonté, les mauvaises orientations politiques mises en œuvre, des institutions budgétivores, clientélistes, et inutiles, la division et le manque d’unité des forces politiques, syndicales et sociales, sont à l’origine des nombreux échecs des tentatives de changer substantiellement le quotidien du Sénégalais», tels sont les motifs qui ont poussé Pape Matar Gueye et Cie à mettre en place le mouvement politique « Sénégal REC » (Responsabilité-Ethique-Compétence), pour trouver des réponses adéquates à ces manquements.

Lancé ce mercredi 14 février, le mouvement politique SENEGAL REC dont le slogan est « Sénégal REC Mo Nu Nior » "est porteur et non trafiquant d’espoir comme la plupart des partis politiques. Il porte aussi une vision nouvelle, claire, ambitieuse et adossée à des valeurs et des principes pour engager avec le sénégalais le combat démocratique et citoyen de remise en ordre de notre pays", rappelle le leader du nouveau mouvement, Pape Matar Diallo.

Selon M. Diallo « SENEGAAL REC, regroupe des jeunes, des femmes, des hommes, des citoyens actifs qui ensemble, décident d’œuvrer dans une optique et une dynamique de rupture radicale pour un réel changement de cap et de perspective : non plus un simple changement de visages et/ou de noms, au sommet du pouvoir ou au sein des institutions, mais plutôt le triomphe d’une véritable alternative citoyenne de rupture radicale ».

Sous les ovations des jeunes venu d'horions divers, pour assister au lancement du nouveau mouvement politique, le président Papa Matar Diallo déclare que « Sénégal REC » va participer à la prochaine élection présidentielle prévue en février 2019.

« Il s’agit pour nous de mettre en place un mouvement politique de création et d’opposition en vue de conquérir le pouvoir dès 2019, car nous avons déjà ficelé un programme de développement pour sortir le Sénégal de la torpeur mais aussi de lui rendre son indépendance intégrale. Et termes clairs, nous participerons à la prochaine présidentielle de 2019 », a annoncé M. Diallo.

Interpelé sur la question relative aux moyens pour la participation à cette élection qui demande force ressources financières et humaines, le leader du mouvement Sénégal REC a fait dans le clair-obscur mais rassure qu’ils battront campagne et sillonneront toute l’étendue du territoire sénégalais.

Pour lui, l’importance d’un mouvement politique se mesure certes à sa massivité en termes d’effectifs par son organisation, mais également par la qualité de ses ressources humaines. « Ce que je vois ce matin me rassure et me rend fier d’appartenir au mouvement « Sénégal REC », qui a déjà fait le maillage du pays mais aussi de la diaspora », a fait savoir Pape Matar Diallo, qui est également membre du mouvement « Les Indignés ».





Cheikh Makhfou Diop Leral.net



Cliquez-ici pour regarder plus de videos