leral.net | S'informer en temps réel

Présidentielle de 2019: Des anciens rewmistes et des libéraux pour réélire Macky Sall

Un autre cadre politique en faveur du Président Macky Sall en gestation. "L'As" a appris de sources dignes de foi, que des libéraux en provenance du Pds et d'anciens hauts dirigeants de Rewmi ont décidé de porter sur les fonts baptismaux, un cadre politique pour jouer les premiers rôles dans la réélection du chef de l'Etat à la prochaine présidentielle de février 2019. Parmi ceux là, il y a Youssou Diagne, Waly Fall, Ousmane Thiongane, Pape Diouf, etc.


Rédigé par leral.net le Lundi 12 Février 2018 à 13:37 | | 0 commentaire(s)|

Après de nombreuses réunions secrètes dont la dernière s'est tenue samedi dernier, les initiateurs de ce cadre veulent sortir de l'ombre. Tous en rupture de ban avec leurs anciens partis, le Rewmi d'une part et le Parti démocratique sénégalais (Pds) d'autre part, ces responsables veulent désormais se mettre au service de Macky Sall pour sa réélection au premier tour.

En attendant de prendre la carte de militant de l'Alliance pour la République, ils ont décidé de mettre sur pied un cadre politique. D'après eux, ce cadre politique entend jouer les premiers rôles dans la Coalition Benno Bokk Yakaar, en perspective de l'élection présidentielle de 2019.

Parmi les figures connues de cette nouvelle plateforme politique, on peut citer, entre autres, Youssou Diagne, ancien président de l'Assemblée nationale et proche de Idrissa Seck, l'ancien ministre Pape Diouf de Rewmi, l'ancien député Rewmi, Oumar Sarr, l'ancien secrétaire général du Gouvernement, Opa Ndiaye, un ancien fidèle lieutenant du président de Rewmi, sans oublier Ousmane Thiongane, longtemps en charge de la communication de l'ancien Premier ministre Idrissa Seck. Sont également membres de ce cadre politique, Waly fall, ancien maire libéral de Dieuppeul-Derkhlé avant de rejoindre Idrissa Seck, Daouda Faye, entre autres.

Last but not least, il y a Maimouna Dieng, adjointe au maire de la ville de Thiès et naguère proche du président du Conseil départemental de Thiès. Nos sources renseignent qu'il y a dans ce lot, d'anciens dignitaires du Pds qui ont pour le moment, requis l'anonymat. Leur objectif est de faire échec au projet de Idrissa Seck d'éjecter Macky Sall du pouvoir à la prochaine présidentielle de 2019.