leral.net | S'informer en temps réel

Procès Imam Ndao et Cie- Me Mounir Balal : « C’est l’Occident qui a modifié le sens des versets coraniques.. »

A la reprise de l’audience ce jeudi devant la Chambre criminelle spéciale de Dakar, Me Mounir Balal a poursuivi sa plaidoirie. Le défenseur d’Imam Alioune Ndao a expliqué que c’est au lendemain du 11 Septembre 2001, que les Occidentaux avaient pris la ferme résolution de lutter contre le monde arabo-musulman.


Rédigé par leral.net le Jeudi 31 Mai 2018 à 18:57 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Pour Me Mounir Balal, les motifs sus évoqués ont fait que les Occidentaux lient le terrorisme à l’islam, en passant par la modification des versets du Coran.

« Le fait qu’Imam Alioune Ndao soit inscrit sur un site Djihadiste sur Telegram ne suffit pas pour dire qu’il est terroriste. D’ailleurs, il ne faisait pas la publicité des messages qu’il recevait. C’était pour sa propre culture générale », défend Me Balal.

Poursuivant sa plaidoirie, la robe noire d’ajouter : « Plus de 600 études ont démontré qu’au lendemain du 11 Septembre 2001, l’Occident s’était fixé l’objectif de lutter contre la civilisation arabo-musulmane qu’il avait considérée comme fanatique et non conforme à leur civilisation moderne.

Le projet consistait à supprimer la langue arabe, à modifier le sens des versets du Coran dans sa compréhension, à modifier l’idée fondamentale des textes, à utiliser des termes qui sèment le doute pour modifier le concept. C’est ce qui justifie l’usage du mot sémite au lieu de Juif et l’assimilation des noms des co-accusés de mon client à ceux des combattants des Djihadistes... ».





 
Kady FATY Leral