leral.net | S'informer en temps réel

Procès en appel de Khalifa Sall : la défense boude l’audience, le juge Demba Kandji hué et traité de "corrompu"


Rédigé par leral.net le Mardi 10 Juillet 2018 à 09:12 | | 0 commentaire(s)|

Le procès en appel de Khalifa Sall s'est terminé hier en queue de poisson. Après le rejet de leurs requêtes et la demande renvoi, les avocats de la défense ont quitté la salle, pour ne plus revenir.

"Nous avons décidé de quitter la salle d’audience parce que nous avons compris que l’institution judiciaire a un calendrier conforme au calendrier des pouvoirs politiques. L’institution judiciaire veut simplement légitimer des condamnations pour parvenir à des fins politiques.

C’est la raison pour laquelle, constatant que nos droits élémentaires qui devraient nous permettre non seulement de disposer des facilités et des délais nécessaires pour la préparation du dossier a été rejeté nous avons pris nos responsabilités pour montrer que nous ne sommes pas dans un procès équitable. C’est parce qu’ils n’ont pas l’intention de respecter les décisions rendues par la Cour de justice de la Cedeao que nous avons décidé de quitter la salle
", a expliqué un peu plus tard, Me Ciré Clédore Ly.

"Je suis dans les règles de la procédure. Rien dans mon dossier ne me prouve qu’il y a un arrêt de la Cedeao", s'est défendu le juge Demba Kandji. Le journal "Les Echos" renseigne que ce dernier a fait évacuer la salle après que les partisans de Khalifa Sall l’ont conspué et traité de "juge corrompu" .

L’audience reprend ce mardi…





Leral.net



Cliquez-ici pour regarder plus de videos