leral.net | S'informer en temps réel

Programmes d’équité territoriale: Des impairs notés dans la mise en œuvre

La pandémie du Covid-19 n’a pas épargné la mise en œuvre des activités des programmes d’équité territoriale, que sont le Programme d’urgence de développement communautaire (Pudc), le Programme d’urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers (Puma) et le Programme de modernisation des villes du Sénégal (Promovilles).


Rédigé par leral.net le Mardi 21 Décembre 2021 à 09:00 | | 1 commentaire(s)|

Programmes d’équité territoriale: Des impairs notés dans la mise en œuvre
Le ministre du Développement communautaire et de l’Equité territoriale a souligné la «nécessité de renforcer la synergie entre les différents programmes et les services techniques aux niveaux départemental et régional».

Et le ministre Samba Ndiobène Kâ d’expliquer: «En ce qui concerne les programmes d’équité sociale, auparavant, ce sont les opérateurs sociaux qui s’occupaient de tout ce qui était activité locale. Aujourd’hui, ce sont les services techniques du ministère de Développement communautaire qui ont pris en charge ce volet important. Nous espérons très prochainement pour ce qui est du programme équité territoriale, ça se fera en relation avec les différents programmes d’équité territoriale».

En outre, fait-il savoir, le chef de l’Etat les a exhortés «au maintien de la dynamique de performance, en mettant l’accent, d’une part, sur l’amélioration de la synergie des actions des programmes, d’autre part, sur l’optimisation des ressources financières mobilisées, et enfin, sur le renforcement de leur impact socio-économique».

Le ministre du Développement communautaire et de l’Equité territoriale s’est, par ailleurs, réjoui de «la constance des efforts remarquables que le gouvernement ne cesse de déployer pour la mise en œuvre diligente des programmes d’équité».

A cet effet, renseigne Samba Ndiobène Kâ, «sur un budget global de 60,6 milliards de francs Cfa pour le Pudc, les ressources internes représentent 25 milliards de francs Cfa dont 20 milliards pour le projet électrification de 2000 villages et 5 milliards au titre du Budget consolidé d’investissement (Bci)».

Concernant le Promovilles, il informe que «le budget 2022 s’élève à 59,6 milliards de francs Cfa, avec 18,6 milliards provenant des ressources internes dont 4,2 milliards pour le programme Xeyu Ndaw ñi et 7 milliards au titre du Bci». Enfin, ajoute-t-il, «5,2 milliards sont alloués au Puma dans le cadre de la Loi de finances 2022».






Le Quotidien


Titre de votre page Titre de votre page