Leral.net - S'informer en temps réel

Projections budgétaires 2022: Abdoulaye Daouda Diallo fustige la "légèreté" de Abdoul Mbaye

Rédigé par leral.net le Lundi 5 Juillet 2021 à 16:01 | | 0 commentaire(s)|

Projection budgétaires 2022: Abdoulaye daouda Diallo fustige
 
 
 
Suite aux prévisions budgétaires de 2022, L’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye est allé trop vite en besogne en considérant que la progression de 10% des prévisions du budget 2022 équivaut à 1000 milliards. Ce n’est pas le cas, selon Abdoulaye Daouda Diallo, qui précise que cette hausse en valeur relative correspond à 457,4 milliards. Ce qui lui fait dire qu’Abdoul Mbaye s’est trompé de chiffres et a fait preuve de légèreté.
 
 
 
Lors de la présentation du Document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle (Dpbep) 2022-2024, à l’occasion du débat d’orientation budgétaire à l’Assemblée nationale, le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, avait annoncé que le budget 2022 s’établirait à plus de 5000 milliards, y compris l’amortissement de la dette. Une prévision contestée dans l’espace politique, notamment par l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye, président de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act). «Une augmentation du budget de 1000 milliards en une année est un mensonge en prévision pitoyable. Sauf si elle est limitée aux dépenses. Préparons-nous à une bamboula débridée», avait pesté l’ancien Pm sur Twitter, avant d’inviter les autorités à gouverner le pays «avec sérieux».
 
Une hausse de 10% ne veut pas dire 1000 milliards
 
Une remise en cause des projections du gouvernement ou une mauvaise interprétation des chiffres qui a poussé le ministre des Finances et du Budget à se fendre d’un communiqué pour mettre les points sur les «i» non ponctués de l’ancien Pm. «Comment peut-on douter d’une progression de 10% du budget 2022 par rapport à 2021, dans un contexte de relance de l’économie ? L’ex-Premier ministre Abdoul Mbaye s’est trompé de chiffres et a fait preuve de légèreté», charge d’emblée Abdoulaye Daouda Diallo, avant de mettre à nu la lecture biaisée de l’ancien collaborateur de Macky Sall sur les projections du gouvernement. Le budget initial 2021, rappelle l’argentier de l’Etat, a été arrêté à 4589,2 milliards francs Cfa. Et, la loi de finances rectificative votée le 24 juin dernier, ajoute-t-il, a été arrêtée à 4544,6 milliards francs Cfa, soit une baisse de 44,6 milliards francs Cfa en valeur absolue et de 1% en valeur relative. «Les projections à partir du budget rectificatif tablent sur un budget 2022 de l’ordre de 5002 milliards francs Cfa, soit une progression de 457,4 milliards francs Cfa en valeur absolue et de 10% en valeur relative et non une augmentation de 1000 milliards francs, comme soutenu par l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye », explique Abdoulaye Daouda Diallo.
 
Par rapport à 2020, la progression du budget en 2021 est de 609 milliards, soit 15,5%
 
Par ailleurs, il n’a pas manqué de noter que l’exécution du budget en 2020 a atteint le montant de 3 935,6 milliards francs Cfa. «Par rapport au budget rectificatif 2021 de 4544,6 milliards francs Cfa, la progression a été de 609 milliards francs Cfa en valeur absolue et de 15,5% en valeur relative», précise le ministre des Finances qui fait remarquer, dans la foulée, que l’augmentation du budget du Sénégal d’environ 500 milliards de francs est une tendance observée depuis deux ans.
 
M. CISS
 
 
 
 



Source : https://www.jotaay.net/Projection-budgetaires-2022...


Titre de votre page Titre de votre page